- Culture

Festival Handi’Talent : le président du Faso invité à jeter un regard sur les personnes vivant avec un handicap

Ouagadougou a abrité, du 24 au 27 mai 2018, la 4e édition du Festival Handi’Talent. Pour marquer sa reconnaissance aux partenaires et aux artistes qui ont permis la réussite de l’activité, l’association Claire Vision a organisé une soirée en leur honneur, ce dimanche 17 juin 2018 à Ougadougou.

Une soirée des partenaires et des artistes. Ce fut l’occasion pour la Reine Akoandambou, présidente de l’association Claire Vision, promotrice du Festival Handi’Talent, de dire merci à celles et ceux qui ont bien voulu participer à la réussite de ce cadre de promotion. Selon l’artiste musicienne, le bilan est positif car malgré les difficultés et le manque d’accompagnement ; le succès était au rendez-vous. D’où cette soirée pour dire merci, surtout lorsque l’on sait demander. « Nous comptons toujours sur les potentiels partenaires et donateurs », a-t-elle souligné.

La Reine Akoandambou est convaincue que son Festival est viable et peut impulser le développement du Burkina. Et loin d’elle l’idée de promouvoir la mendicité que l’on colle aux personnes vivant avec un handicap. Cette année, le festival a coûté 7 880 000 F CFA (pour des contributions de 1,5 million de F CFA). D’où ce cri de cœur en direction du palais de Kosyam. « Nous lançons un appel au président du Faso, qui est le président de tous les Burkinabè. Nous sommes ses premiers enfants. Alors que tout président porte dans son cœur les personnes vivant avec un handicap en premier, car ce sont des personnes délaissées et si le président aussi les délaisse, c’est catastrophique », a-t-elle indiqué.

Cette soirée ponctuée par une remise d’attestations de reconnaissance et des prestations d’artistes avait pour marraine Martine Yabré qui a loué cette initiative. Elle a pris l’engagement, en sa qualité d’actrice engagée pour l’équité et la justice sociale, de faire du combat des personnes vivant avec un handicap spécifique son combat, afin de réduire ces disparités.

En attendant la 5e édition prévue pour se tenir dans la Cité de Naaba Kango, Ouahigouya, partenaires, artistes et personnes vivant avec un handicap ont partagé un repas communautaire offert par l’association Claire Vision.

Marcus Kouaman
Lefaso.net 

Laisser un commentaire