- Culture, LA UNE

FESPACO 2019 : les inscriptions officiellement lancées

Du 23 février au 2 mars 2019 se tiendra la 26ème édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO). En prélude à cette célébration qui marque le cinquantenaire du festival, le Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme a lancé officiellement le jeudi 20 septembre 2018 l’appel à films à tous les acteurs du cinéma. C’était au cours d’une conférence de presse qui a eu lieu à Ouagadougou.

Environ 200 films seront présentés au cours de 350 séances de projection dans les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Ouahigouya à cette édition.

L’innovation de ce cinquantenaire est le “Beau livre“. C’est un livre illustré qui retrace, par des images, des portraits et des reportages, les grands moments et les figures marquantes de l’histoire du FESPACO. Avec le Rwanda comme pays invité d’honneur, le festival attend 40 exposants et 500 visiteurs professionnels, 20 structures nationales de cinématographie d’Afrique et de la diaspora, 2500 professionnels des médias et quinze ministres africains en charge du cinéma et de l’audiovisuel.

Seront en compétition, les films fiction, les films documentaires, les fils des écoles africaines de cinéma, les séries TV et les films d’animation.

Au programme, il y aura des expositions, des petits déjeuners du Marché international du Cinéma et de la Télévision africains (MICA), des conférences thématiques des partenaires, des fora de coproduction, un forum de films d’animation, un espace de rencontre B to B, un espace de projections à la carte et un colloque sur le thème « Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité ». Ce colloque se déroulera du 25 au 26 février 2019.  A cela s’ajoutent une foire économique, artisanale et gastronomique, des expositions diverses à la Maison du Peuple de Ouagadougou, le village spécial du pays invité d’honneur et des plateaux d’animations musicales et artistiques. En plus de ce programme, il sera organisé à l’occasion du cinquantenaire, une exposition photos et archives pour permettre aux festivaliers de revivre les grands moments du FESPACO et de percevoir l’évolution des cinémas d’Afrique en rapport avec le FESPACO.

Le Délégué général  du FESPACO, Ardiouma Soma, a confié que les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 novembre 2018. À l’en croire, à nos jours, il y a déjà environ 300 films inscrits. « Cette année, nous avons remarqué la présence des plusieurs pays qui ne participaient pas et cela nous réjouit fortement. Pour cela, nous allons faire appel à une expertise pour nous aider dans la sélection de ces films à partir de fin novembre pour qu’en décembre, nous puissions livrer la liste officielle des films en lice pour la compétition. »

Pour le Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, « le FESPACO a commencé à s’organiser depuis le début de l’année. Le travail du gouvernement, c’est d’accompagner cette célébration. De ce fait, 1 milliard de francs CFA ont été octroyés par le gouvernement pour ce cinquantenaire. Du point de vue des ressources, nous sommes prêts pour le bon déroulement de ce FESPACO. »

Visuel du FESPACO 2019

 

Carolle OUEDRAOGO

Laisser un commentaire