- LA UNE, Procès

Extradition de François Compaoré : le Burkina attendra le 5 décembre 2018 pour le délibéré

Le délibéré dans l’affaire de la demande d’extradition de François Compaoré est fixé au 5 décembre 2018. C’est la nouvelle qui est sortie de l’audience de la Cour d’appel de Paris ce mercredi 3 octobre 2018.

La chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris a choisi la date du 5 décembre 2018 pour dire si elle accepte ou pas la demande d’extradition formulée par le Burkina Faso à l’encontre du frère cadet de l’ancien président burkinabè. François Compaoré a été arrêté à Paris en octobre 2018 suite à un mandat d’arrêt émis par le Burkina Faso.

Pour la première fois, le délibéré  était attendu pour le 13 juin passé mais avant de se prononcer sur la demande d’extradition, la Chambre d’Instruction de la Cour d’Appel de Paris avait demandé à la justice burkinabè des «éléments matériels précis» sur l’implication de celui qui est soupçonné dans l’assassinat du journaliste et de ses compagnons de route.

François Compaoré est accusé d’incitation à assassinat dans l’affaire de l’assassinat du Directeur de Publication du journal burkinabè d’investigation, L’Indépendant, retrouvé calciné le 13 décembre 1998, alors qu’il enquêtait sur la mort du chauffeur de celui qui était appelé Petit président.

Pour rappel, le Conseiller économique de son frère-président d’alors a été arrêté le 29 octobre 2017 à Paris suite au mandat d’arrêt international lancé par la justice burkinabè, avant d’être placé sous contrôle judiciaire. Son extradition dans son pays d’origine pour répondre des accusations à son encontre pour intervenir à l’issue du délibéré de la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris.

 

Burkimbia.com

Source :netafrique

Laisser un commentaire