- LA UNE, Société

Coopération : la 1ère édition du SICOD a ouvert ses portes

La 1ère édition du Salon international de la Coopération pour le Développement (SICOD) se tient du 6 au 10 décembre 2018 à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture a eu lieu le jeudi 6 décembre 2018 sous la présidence du Ministre d’Etat Simon Compaoré et le parrainage du ministre en charge de la jeunesse, Smaïla Ouédraogo.

« Quelles stratégies de communication pour une meilleure visibilité des actions de la coopération au Burkina Faso dans un contexte de menaces sécuritaires » c’est le thème choisi pour ce salon, premier du genre. Cette trouvaille est de l’Initiative des Journalistes africains pour la Coopération et le Développement (IJACOD). Le salon se veut une vitrine de la coopération pour le développement, une tribune d’échanges et de partage d’expériences entre les acteurs de la coopération pour le développement, un cadre de promotion des actions de coopération pour le développement, puis de la coopération décentralisée, un espace de promotion des collectivités territoriales du Burkina Faso. L’objectif global de ce salon est de contribuer par la communication à la visibilité, la bonne gouvernance et à la gestion participative à travers des actions de coopération pour le développement. Selon Jean Victor Ouédraogo, président du comité d’organisation de l’activité, ce qui est recherché à travers un tel évènement, c’est d‘assurer une meilleure visibilité des actions de coopération, de renforcer les capacités des structures de mise en œuvre des projets de coopération, de faciliter la mise en place de nouvelles initiatives de coopération, de favoriser l’échange d’expériences entre acteurs nationaux et étrangers de la coopération, de promouvoir le devoir de redevabilité des bénéficiaires, d’interpeller les gouvernants sur la bonne gestion des fruits de la coopération, de susciter des partenariats avec des Partenaires techniques et financiers, de promouvoir des productions journalistiques de qualité sur la coopération.

Simon Compaoré, président de la cérémonie.

Le président de la cérémonie, Simon Compaoré, a salué l’initiative de ces journalistes qui se sont constitués en réseau et les a exhortés à toujours œuvrer dans ce sens afin qu’ensemble « nous puissions mettre terme au terrorisme ». Durant cinq jours, les acteurs de la communication vont bénéficier d’ateliers de réflexion et de partage d’expériences sur les actions de coopération, de formation de la part des acteurs de mise en œuvre de la coopération, d’une caravane de presse, d’un marché de la coopération pour le développement, d’une journée de promotion et de récompenses aux meilleures actions de coopération et une nuit dédiée à la coopération pour le développement.

 

 

Carolle OUEDRAOGO

 

Laisser un commentaire