- LA UNE, Partis politiques

Burkina : l’ex-parti au pouvoir installe son Haut Conseil, chargé de reconstruire la base

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP, ex-parti au pouvoir) a installé le samedi 5 janvier 2019 son Haut Conseil, avec pour « urgente mission de reconstruire la base ».

Le  président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboïgo  a installé officiellement les membres du Haut Conseil de son parti, le samedi 5 janvier 2019.

Composé de trois membres, il comprend comme coordonnateur, Mélégué Maurice Traoré (ex-président du parlement) avec pour adjoint Jean De Dieu Somda (ex -ministre) et   Sali Somé comme rapporteur.

« Le sentier le plus urgent est de reconstruire  le parti à la base», a dit le coordonnateur Mélégué Traoré.

Selon lui, l’organisation du CDP réside dans son dynamisme social et politique.

Pour le président du CDP, le Haut conseil est un organe consultatif qui permet de conseiller le Bureau exécutif national.

M.Komboigo a affirmé que le Haut conseil peut s’auto saisir sur des questions d’ordre national ou concernant le parti.

D’après lui, le Haut Conseil peut faire un rapport  au président du collectif national qui en discute avec le Bureau exécutif national pour une prise de décisions idoines.

En rapport avec la montée du terrorisme, Mélégué Traoré a  souligné  que l’erreur du Burkina Faso est de sous-estimer le phénomène.

« Le Burkina ne peut pas éradiquer le terrorisme, mais le pays peut y faire face », a-t-il laissé entendre.

Le CDP a perdu le pouvoir en octobre 2014, au cours des journées insurrectionnelles qui ont mis fin aux 27 ans de gestion du président Blaise Compaoré.

Le parti a plusieurs fois clamé son assurance de remporter la présidentielle de 2020.

 

Burkimbia.com

Source : A I B

 

Laisser un commentaire