- Afrique

Gabon : tentative de coup d’Etat militaire contre Ali Bongo

Le président Ali Bongo qui poursuit sa convalescence au Maroc a failli être débarqué par des militaires qui ont décidé d’installer un conseil de transition.

 

Tôt le matin du lundi 7 janvier 2019, des militaires de la Garde républicaine ont pris d’assaut les principales rues de Libreville, la capitale. Ils ont investi la Télévision nationale gabonaise et ont annoncé l’installation d’un conseil d’Etat. Ces militaires dénoncent la confiscation du pouvoir par le clan Bongo.

 

Extrait du communiqué du Mouvement patriotique des Jeunes des Forces de Défense et de Sécurité (MPJFDS) du Gabon lu par le Lieutenant Kelly Ondo Obiang (ancien élève militaire de L’EFA Yamoussoukro, ndlr), Commandant adjoint à la compagnie d’honneur de la Garde républicaine.

 

«Mouvement patriotique des Jeunes des Forces de Défense et de Sécurité, soucieux de sauver la démocratie, préserver l’intégrité du territoire nationale et la cohésion nationale, a décidé ce jour de prendre ses responsabilité afin de mettre en déroute toutes les manœuvres en cours visant la confiscation du pouvoir par ceux qui, dans la nuit du 31 août 2016, ont lâchement fait assassiner nos jeunes compatriotes avec le soutien des institutions illégitimes et illégales ».

Ali Bongo a été victime d’un grave accident de santé le 24 octobre dernier à Riyad. Lors des vœux de nouvelle année exprimés le lundi 31 décembre dernier, depuis Rabat, il expliquait, à travers une brève déclaration, préparer son retour au Gabon.

Enfin, peu après la déclaration, des militaires, apparemment de la Garde républicaine, ont endommagé le système d’émission de Gabon TV (Télévision nationale, ndlr) qui, depuis lors n’émet plus.

 

Burkimbia.com

Source : Koaci

Laisser un commentaire