- Afrique

Mali : le Président IBK en colère après le massacre de 37 Peuls

Le massacre des 37 Peuls au Mali ne restera pas impuni. Une assurance du président Ibrahim Boubacar Keita qui s’est rendu dans le village le vendredi 4 janvier 2019.

Le président malien au chevet des habitants de Koulogon. Ibrahim Boubacar Keita a effectué le vendredi 4 janvier une visite surprise dans ce village peul du centre qui porte encore les stigmates de l’horrible massacre du jour de l’An qui a fait 37 morts. Il a rencontré des villageois encore sous le choc après cette attaque d’une violence inouïe imputée à des chasseurs Dogons.

Très choqué par cette nouvelle tuerie, le chef de l’Etat malien s’est recueilli sur les tombes des victimes dans un climat lourd. Et pas de long discours à l’issue de cette visite.

Ibrahim Boubacar Keita, président du Mali

« Nous sommes venus aujourd’hui en deuil pour un témoignage au nom de la Nation, pour des condoléances ».

Des condoléances, mais surtout rassurer les villageois de plus en plus exposés aux règlements de comptes inter-ethniques. Le président malien a ainsi promis que ce crime ne restera pas impuni. Sept suspects ont déjà été interpellés alors qu’une équipe d’enquêteurs de la Mission onusienne au Mali est attendue sur place.

Burkimbia.com

Source : Netafrique

Laisser un commentaire