- LA UNE, Société

Tueries de Yirgou : le Brassard Noir donne de la voix

Le mouvement le Brassard Noir demande à toute la population burkinabè de participer à la marche du samedi 12 janvier 2018 organisée par le Collectif contre l’Impunité et la Stigmatisation des Communautés (CISC) pour protester contre les tueries de Yirgou. Le mouvement invite également la population à être vigilante et à ne pas tomber dans le piège des terroristes qui, pour lui, veulent saper la cohésion sociale de la Nation. Il appelle à un sursaut de la population et à la mise en place des Comités de Défense de la République (CDR). La structure était face à la presse le vendredi 11 janvier 2019 au Centre national de Presse Norbert Zongo à Ouagadougou.

Le Brassard Noir, au cours de sa conférence de presse, a salué la mémoire des personnes tombées au lors des événements de Yirgou dans la commune de Barsalgo et a invité la population à la retenue et à ne pas tomber dans le piège des terroristes qui ne cherchent que la désunion des Burkinabé. Il souhaite qu’une enquête sérieuse soit menée afin de situer les responsabilités et d’en tirer toutes les conséquences et que la vérité et la justice soient rendues à toutes victimes. Pour plus d’actions contre le terrorisme, le Brassard Noir invite la population burkinabé à participer de façon active à l’Assemblée générale de la mise en place des Comités de Défense de la République (CDR) dans les prochains jours. Ce, sur toute l’étendue du territoire national avec pour objectif de se mettre en synergie d’actions avec les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) pour la sauvegarde de la sécurité des personnes et de leurs biens selon le président du regroupement, Boukary Conombo et ses camarades.

Abdoulaye KINDA

Laisser un commentaire