- Afrique, International, LA UNE

Niger : un garde national tué dans l’attaque contre la prison de Koutoukalé

Une « attaque terroriste » contre la prison de haute sécurité de Koutoukalé, au nord de Niamey, a été repoussée lundi par la garde nationale nigérienne. Un membre des forces de sécurité a été tué dans d’« intenses combat » avec un groupe d’assaillants « lourdement armés ».
« Une dizaine d’assaillants armés ont essayé d’attaquer la prison vers 16 h 00, mais l’attaque a été repoussée parce que les forces de sécurité étaient déjà au courant d’une éventuelle attaque », a affirmé une source sécuritaire.
Les assaillants ont « profité du jour de marché du village de Koutoukalé pour se cacher dans la population » avant de déclencher l’attaque. « La poursuite a été engagée » immédiatement après l’attaque, a précisé Mohamed Bazoum, le ministre de l’Intérieur.
Un mort parmi les forces de sécurité
Dans un communiqué publié ce mardi, le ministre a par ailleurs précisé qu’un garde national avait été tué dans des affrontements avec « des assaillants lourdement armés ». Ceux-ci ont mené l’assaut de la prison à bord de « trois véhicules ».
Cette attaque, qui a donné lieu à « d’intenses combats », « était la deuxième du genre contre ladite prison [et] a été repoussée », précise encore Mohamed Bazoum. En octobre 2016, la prison, située à une quarantaine de kilomètre au nord-ouest de Niamey, avait en effet déjà fait l’objet d’une attaque spectaculaire avec des assaillants venus à moto et munis d’explosifs. Elle avait alors également été repoussée.

Laisser un commentaire