- LA UNE, Politique

Travailleurs des média publics :  » M. le Premier Ministre, nous sommes mécontents… »

Le 2ème jour de sit-in a été marqué par une marche des travailleurs en direction du Premier Ministère pour remettre un message au Chef du gouvernement, dont voici le message.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Après un processus de mise en œuvre de la mutation des Editions Sidwaya et la RTB en société d’Etat qui a duré plus de deux ans, les rapports de la Commission mixte réunissant les experts de plusieurs ministères ont été introduits en Conseil des ministres pour l’adoption des décrets d’application du changement de statut. Les suites réservées au dossier par le Conseil des ministres du 29 mai 2019 ont créé une onde de choc au sein des travailleurs des médias publics.

Les travailleurs ont été surpris par la décision du gouvernement qui préconise encore des réflexions approfondies en dépit du long temps déjà mis pour aboutir aux propositions pertinentes et consensuelles de la Commission mixte. Ils manifestent leur mécontentement et leur désapprobation du traitement réservé à leur préoccupation.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Pour les travailleurs, une telle décision est un recul grave dans la volonté du gouvernement d’opérationnaliser le statut de société d’Etat conformément aux lois sur les médias de 2015. Sinon comment comprendre l’attitude de l’Exécutif qui semble ignorer purement et simplement les recommandations d’une commission mixte qu’il a lui-même mis en place pour le suivi du processus. Pourtant, ces rapports devraient constituer une boussole pour le gouvernement.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Faut-il le rappeler, c’est dans le cadre des réformes, entreprises à l’issue de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, à travers la Commission de réconciliation nationale et des réformes, pour améliorer le cadre juridique du secteur des médias, et les conditions de vie et de travail des acteurs que le Conseil national de la transition a adopté le 4 septembre 2015, les lois érigeant les médias publics en société d’Etat. C’est donc pour se conformer à ces lois que le gouvernement a signé, ici même dans la salle de réunion du Premier ministère, un protocole d’accord avec le SYNATIC le 29 décembre 2016, pour mettre fin à la crise au sein des médias et qui perdure depuis plusieurs années. Vouloir encore engager des réflexions interminables est incompréhensible et traduit une volonté manifeste du gouvernement de ne pas tenir ses engagements.

Voilà pourquoi les travailleurs mobilisés au sein du SYNATIC exigent du gouvernement :

  • la mutation diligente, et sans condition, des Editions Sidwaya et de la RTB en Société d’Etat avec l’ensemble du personnel, telle que recommandée par la Commission mixte ;
    • la dotation conséquente de ces médias en équipements et moyens adéquats pour mener à bien leurs missions ;
    • le versement intégral de la Taxe de soutien au développement des activités audiovisuelles de l’Etat aux médias publics, conformément à la loi sur l’audiovisuel.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Tout en vous souhaitant bonne réception de la présente adresse, les travailleurs des médias publics réaffirment leur détermination à entreprendre toutes formes de lutte pour l’aboutissement de leurs justes et légitimes revendications.

Vive les médias publics !

 

Laisser un commentaire