- Environnement, LA UNE

Burkina: le ministre de l’environnement promet de sécuriser davantage les aires protégées

Le ministre en charge de l’Environnement,  Batio Bassière, a promis le jeudi 11 juillet 2019 de sécuriser davantage les forêts du  Burkina Faso, dans un contexte marqué par, entre autres, des attaques contre les agents forestiers.

«Je promets (de prendre) des dispositions pour que les autres zones ne soient pas dans la situation de l’Est en leur apportant, bien-sûr,  des mesures sécuritaires convenables pour que nous puissions être déjà dans la prévention avant toute initiative ou bien avant toute ambition d’occupation des autres forêts», a déclaré le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Batio Bassière.

Il a salué «le sacrifice, le courage et la  détermination du personnel malgré le contexte sécuritaire marqué par les assassinats des agents forestiers, les incendies des postes forestiers, la destruction du peu de moyens de travail et l’occupation des aires classées».

Bassière qui s’exprimait à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des Etats Généraux de son ministère, faisait allusion aux assassinats des agents des eaux et forêts notamment dans la région de l’Est où l’armée mène présentement une opération anti-terroriste.

En rappel, l’Indicateur de performance environnementale (IPE) a classé le Burkina Faso au 144e rang mondial sur 167 pays avec un indice de 43,71 en 2016 et au 159e rang sur 186 pays en 2018 avec un indice de 42,83.

Pour Bassière, «ce tableau dépeint la fragilité de la gouvernance environnementale, les capacités limitées d’investissements dans les infrastructures environnementales, la dégradation accentuée des ressources forestières et de la biodiversité, le faible contrôle des pollutions et nuisances et le manque de culture de gestion systématique de l’environnement».

Pour ce faire, «il est plus que nécessaire de faire un diagnostic sans complaisance de tous les paramètres entrant dans la gestion de l’environnement, en vue d’en identifier les défis majeurs et envisager de les relever», a-t-il conclu.

Burkimbia.com

Source : A I B

Laisser un commentaire