Election présidentielle de 2020 : le Mouvement agir ensemble, le parti de Désiré Kadré Ouédraogo est né

A l’occasion de son assemblée générale constitutive tenue le samedi 7 septembre, le Mouvement agir ensemble a rencontré les hommes de médias pour expliquer les raisons de la naissance de ce nouveau parti politique qui vise à soutenir la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo à l’élection présidentielle de 2020.

Désormais, Kadré Désiré Ouédraogo a un cadre politique formel pour porter sa candidature à l’élection présidentielle de 2020. Fini donc, les bisbilles nées de la volonté de l’ancien Premier ministre de Blaise Compaoré à soutenir sa candidature à la magistrature suprême du Burkina Faso sous la bannière du Congrès pour la démocratie et le progrès, CDP.

En effet, l’initiative KDO, le Mouvement pour la candidature et l’élection de KDO à l’élection présidentielle 2020 et le parti Les Républicains, forts de la réponse favorable de Kadré Désiré Ouédraogo à être leur candidat à la présidentielle 2020, ont décidé de fusionner pour donner donc naissance au Mouvement agir ensemble.

A en croire Boubacar Diallo, président du Mouvement, ce regroupement politique ambitionne de transformer le paysage politique du Burkina Faso en lui ouvrant de nouvelles perspectives. A l’occasion des échanges avec les hommes de médias, le président du mouvement a indiqué que le diagnostic de la situation du Burkina Faso traverse la période la plus sombre de son histoire. Selon lui, collectivement et individuellement, l’ensemble des Burkinabè ont leur part de responsabilité dans le drame que connait le pays. « Nous avons laissé se développer au cœur de notre communauté nationale, l’incivisme, la corruption, l’injustices, les inégalités sociales, l’exclusion, l’intolérance, l’indifférence à la détresse d’autrui », a-t-il soutenu.

Pour lui, c’est un devoir patriotique pour chaque Burkinabè à chercher à corriger cette situation dramatique afin de transmettre aux générations futures la nation de paix, de bravoure et d’honneur que les devanciers ont légué.

Le Mouvement agir ensemble, s’inscrit dans la dynamique de réconcilier les forces vives du pays et offrir une alternative crédible de redressement et de changement qualitatif. Pour cela, le Mouvement se fonde sur les principes du respect de la Constitution, la prohibition de la haine, de l’injustice et de l’exclusion. Le parti a dit faire sien, la promotion du travail bien fait, la promotion des libertés, la saine gestion des ressources et du patrimoine national, la répartition équitable des fruits de la croissance et l’accès aux besoins sociaux de base. Du reste, a laissé entendre Boubacar Diallo, ce sont ces principes qui vont marquer la différence du Mouvement agir ensemble des autres formations politiques. Il a également indiqué que le Mouvement agir ensemble est une expression d’une prise de conscience qui brise les barrières entre la politique. Par ailleurs, l’action du Mouvement agir ensemble va s’articuler à assurer la défense de l’intégrité du territoire du Burkina Faso et la sécurité des Burkinabès et de leurs biens. Aussi, le Mouvement entend repenser l’éducation, promouvoir les droits de la femme, développer l’emploi des jeunes, promouvoir l’agriculture et l’élevage dans un environnement durable et repenser la prise en charge des personnes vulnérables.

« Notre attachement à Kadré Désiré Ouédraogo n’est ni honorifique, ni de façade encore moins messianique…c’est le sens profond de faire la politique autrement que professe Kadré Désiré Ouédraogo » que le Mouvement s’est mobilisé pour appeler et soutenir sa candidature à l’élection présidentielle de 2020 s’est défendu Boubacar Diallo.

Burkimbia.com                                                                                           

Source : Zoodomail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *