Dotation des communes du Burkina en ambulances : la commune de Sami toujours dans l’attente

La commune de Sami dans la province des Banwa, région de la Boucle du Mouhoun, n’a pas bénéficié d’ambulance bien que remplissant les critères d’obtention de ces ambulance promises et remises par le Président Roch Marc Christian Kaboré au cours de son premier mandat. Une situation difficile à comprendre selon le maire de Sami, Francis G. Dembelé, qui crie à l’injustice et lance un appel aux plus hautes autorités afin que le tort soit réparé.

300 ambulances au profit des centres de santé du Burkina Faso, afin d’améliorer l’offre de santé, de renforcer les capacités opérationnelles des structures de santé du pays et pour le bien-être des populations ; c’est l’une des informations issues du conseil des ministres du mercredi 10 juin 2020 qui n’est pas passée inaperçue. Ainsi, le 10 juin 2020, 185 ambulances ont été réceptionnées et reparties dans les communes distantes des centres de référence. Les autres devraient être réceptionnées dans le mois de juillet de la même année d’après le ministre de la communication et des Relations avec le parlement,  porte-parole du gouvernement d’alors, Remis Fulgence Dandjinou. Ce qui fut fait le mardi 23 juin 2020 par le Premier ministre, Christophe Dabiré. Mais la remise des 185 ambulances le 23 juin 2020 par le premier ministre aux 302 communes rurales et 49 communes Urbaines, premier lot des ambulances promises par le chef de l’État, Roch Christian Kaboré, réparti entre les communes sur la base de critères bien définies que sont entre autres, les communes qui ne disposent pas encore d’ambulances, les communes qui ont des ambulances défectueuses, les communes ayant une population élevée et les communes éloignées des centres de référence, fait couler beaucoup d’encre et de salive dans la commune de Sami. Cette commune, distante de 132 kilomètres du district sanitaire de Solenzo, chef-lieu de la chef-lieu et de 219 kilomètres de Dédougou,  de la région de la Boucle du Mouhoun, n’a toujours pas reçu son ambulance à en croire le maire Francis G. Dembelé de la commune de Sami, le jeudi 21 janvier 2021. « Toutes les communes de la province ont reçu leurs ambulances. Sauf ma commune et tenez-vous bien,  la commune de Sami est la plus distante de toutes les communes de la province des Banwa. Nous parcourons 132 km avec nos malades et nos femmes en travail souvent à moto ou en tricycle pour le Centre médicale avec Antenne chirurgicale (CMA) de Solenzo. La population et moi, nous n’arrivons pas à comprendre pourquoi nous n’avons pas encore notre ambulance. Cette situation m’embarrasse beaucoup et me fait courir partout parce que la population a les yeux rivés sur moi. Ou bien, c’est parce que Sami traverse des difficultés liées au manque d’infrastructures routières, entre autres, que nous n’avons pas droit à notre ambulance ? », s’interroge le premier responsable de la commune qui souhaite vivement que l’ambulance de Sami soit remise pour le bonheur de cette population entièrement enclavée.

David Demaison NEBIE

Représentant Régional de la Boucle du Mouhoun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *