Mémorisation du Coran : 1ère sortie de promotion au Centre Darous-Salam avec une cinquantaine d’impétrants

Le Centre de formation islamique Darous-Salam a remis des attestations à une cinquantaine d’apprenants du Coran. C’était au cours d’une cérémonie organisée pour la circonstance devant le siège dudit centre le dimanche 24 janvier 2021.

Elles sont au total une cinquantaine de personnes à apprendre la lecture du Coran au Centre Darous-Salam situé dans le quartier Patte d’Oie dans l’arrondissement 12 de Ouagadougou. Parmi ces apprenants, 22 femmes et 13 hommes ont fini de mémorisé le livre saint de l’Islam à l’image de Ismaël Derra pour qui, il n’est pas facile d’apprendre le Coran. Des apprenants qui ont été présentés au public le dimanche 24 janvier 2021 à l’occasion d’une cérémonie de sortie de la première promotion du Centre. L’initiative est de Cheick Ismaël Derra bien connu dans le domaine des prêches notamment à l’endroit des femmes de la région du Centre. Pour le fondateur du centre, Darous-Salam, créé en 2016 vise à contribuer au renforcement de la foi des musulmans à travers l’enseignement des connaissances livresques. Il vise aussi à permettre aux personnes âgées qui le souhaitent de pouvoir se rattraper, aux nouveaux convertis à l’Islam de s’initier et aux imams de se former davantage.

La cérémonie a servi de cadre pour remettre des attestations de fin de lecture de Coran aux impétrants mais aussi des attestations d’encouragement à des personnes du 3ème âge qui font l’effort d’apprendre à lire le livre contenant es versets islamiques. Des attestations de reconnaissances ont été également remises à des personnalités qui ne ménagent aucun effort pour soutenir les activités de promotion de la religion musulmane. Au nombre de ces personnalités, le parrain de la cérémonie, El Hadj Amidou Ouédraogo dit Amid Carreaux, le Naaba Sanem de Bilbalgho, le président de la Communauté musulmane du Burkina Faso, el hadj Abdou Rahmane Sana.

Ces personnalités ont, tour à tour, à l’image de Mohamed Sourwila sur les atouts du Coran, de Souleymane Yanogo, porte-parole des prêcheurs, exhorté les impétrants à partager ces connaissances acquises avec leur entourage et à vivre conformément aux prescriptions du saint Coran. Toute chose qui va favoriser le vivre-ensemble dans les couples, dans les quartiers et partant, dans le pays tout entier.

Abdoulaye KINDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *