Interprétation du Coran : sortie de promotion pour la 55ème fois consécutive à l’Ecole Cheick Adama Soro

L’Ecole coranique Cheick Adama Soro, sise au quartier Nonsin de Ouagadougou, a sacrifié à sa tradition d’organiser chaque année la cérémonie du Tafsir consacrée à l’interprétation du saint Coran. Ce, depuis 55 ans de cela sans discontinuité. La présente cérémonie, ce dimanche 31 janvier 2021 au domicile du formateur, a réuni du monde en dépit de la maladie à coronavirus qui a eu un impact sur la mobilisation des apprenants dont le nombre a été revu à la baisse, comparativement aux années précédentes.

En dépit des conditions difficiles d’apprentissages dues au respect des mesures barrières au COVID-19, ils ont été une douzaine à avoir réussi l’apprentissage de l’interprétation du Coran. Au nombre de ces apprenants, Boukaré Ouédraogo et Omar Ouédraogo ont reçu leurs diplômes devant les invités. « Le COVID-19 a fait que le nombre de participants a été revu à la baisse mais malgré tout, l’engouement demeure. C’est pourquoi nous avons tenu, conformément aux prescriptions de l’Islam, à réunir les parents, amis et voisins du quartier pour marquer la fin de cet apprentissage par une cérémonie de bénédiction.», a expliqué Cheick Adama Soro, auteur de ce rendez-vous annuel.

Et le président du Comité d’organisation de la manifestation, el hadj Amadé Soro, de faire remarquer que les difficultés rencontrées tout au long du parcours dans cet apprentissage n’entament en rien la détermination du Cheick à être au rendez-vous avec des élèves, quel que soit leur nombre.  « 55 ans, ce n’est pas 55 jours. », a-t-il rappelé avant de lancer, à la suite de l’initiateur de cette rencontre annuelle, un message de reconnaissance aux uns et aux autres pour avoir contribué à la réussite de l’évènement. Pour lui, le simple fait d’avoir effectué le déplacement au lieu de la cérémonie constitue un soutien qui sera récompensé par Allah le Tout-Puissant, sans compter les contributions financières et matérielles ayant concouru à la tenue de l’activité.

C’est pourquoi le comité d’organisation décerné des attestations de reconnaissance au parrain de la présente édition, el hadj Adama Sawadogo ainsi qu’à plusieurs autres personnalités comme el hadj Mahamadi Sana, el hadj Amado Check Ouédraogo, Amadé Sanoussa Konfé, el hadj Moussa Zoromé, el hadj Sita Maïga, el hadj Daouda Soro pour leurs contributions à la promotion de l’islam. A noter que plusieurs personnalités ont pris part à cette cérémonie qui s’est tenue dans le respect des gestes barrières au COVID-19. Parmi elles, Cheick Adama Aorèma Ouédraogo, Dr Mahani Gansonré, el hadj Aboubacar Zida dit Sidnaaba.

Abdoulaye KINDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *