Maison de l’Entreprise du Burkina Faso : le nouveau bureau du Conseil d’Administration reçu par le Premier Ministre

Le nouveau bureau du Conseil d’administration de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF), avec à sa tête son président, Oumar Yugo, a été reçu en audience par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le jeudi 25 février 2021. La délégation est venue présenter les membres de ce nouveau bureau au Chef du Gouvernement. Après avoir bénéficié des conseils de celui-ci, elle a également sollicité son accompagnement, pour la réussite de la mission à elle confiée.

Le 11 février 2021, il a été procédé à la mise en place du nouveau bureau du Conseil d’administration de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF), pour un mandat de trois ans. A cette occasion, Oumar Yugo, représentant la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, a été élu Président du Conseil d’administration (PCA) de la MEBF, par consensus des acteurs du monde des affaires.

A la tête d’une équipe de 12 membres pour animer le Conseil d’administration de la MEBF pour un mandat de trois ans, Oumar Yugo remplace Henriette Kaboré, après 6 années d’exercice en tant que PCA.
Après avoir été installé dans ses fonctions, le 19 février dernier, le nouveau bureau, conduit par son PCA, a fait le déplacement de la Primature, pour y rencontrer le maître des lieux, en la personne du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré.

A l’issue de cette rencontre, Oumar Yugo a confié à la presse que le déplacement de la nouvelle équipe du Conseil d’administration de la MEBF avait plusieurs objectifs. Tout d’abord, il s’est agi de présenter les nouveaux administrateurs au Premier ministre. Ensuite, la délégation a sollicité ses conseils pour la réussite de sa mission. Puis, elle a saisi cette occasion pour lui exposer ses préoccupations par rapport à la relance de cette institution qui tient une place prépondérante aux côtés de la Chambre de commerce et d’industrie, pour le développement du secteur privé burkinabè.  « Nous avons eu une oreille attentive du Premier ministre par rapport à toutes nos préoccupations. Nous lui avons demandé d’intercéder en notre faveur et faire le plaidoyer auprès des ministres en charge de l’Agriculture, de l’Emploi, du Commerce et des Finances, afin que les valeurs qui ont présidé à la création de la Maison de l’entreprise (à savoir de lui confier le faire-faire des ministères, entre autres), soient concrétisées sur le terrain », a-t-il ajouté.

Selon lui, Christophe Joseph Marie Dabiré a adhéré à cette demande et il s’est engagé à voir avec les ministères concernés, afin de développer les activités de la MEBF qui a pour vocation d’accompagner les ministères dans la formation, la création de l’emploi, le développement de l’entreprenariat des jeunes.

DCRP/Primature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *