4 milliards de FCFA mobilisés sur 11 milliards nécessaires pour la normalisation du stade du 4 août : Nous n’allons pas nous précipiter pour faire des infrastructures de mauvaise qualité», rassure Dominique Nana

Le ministre des sports et des loisirs, Dominique Nana, a rencontré la presse le mardi 9 mars 2021, à Ouagadougou, pour un point de presse sur la normalisation du stade du 4 Août, suite à la menace de suspension par la CAF.

Face à la presse, le ministre des sports, Dominique Nana, rassure l’opinion que des mesures ont été prises par le gouvernement en vue de la réhabilitation du stade du 04 Août. «Depuis les premières correspondances de la CAF , des actions ont été entreprises par le gouvernement en vue de la réhabilitation du stade du 04 Août», a-t-il confié. Pour le ministre, l’urgence sera de refaire la pelouse, les vestiaires, l’éclairage et le tableau d’affichage. « Vu que les matchs se jouent actuellement à huis-clos, la question de numérotation des chaises n’est pas aussi urgente que la pelouse ou les vestiaires. Nous allons voir avec les personnes concernées le calendrier de réhabilitation du stade », a laissé entendre Dominique Nana. « L’étude nous a fait ressortir un besoin de 11 milliards de FCFA pour le stade du 4 Août et de 24 milliards pour le stade Sangoulé Lamizana mais dans le budget 2021-2022, nous avons pu rendre disponibles 5,5 milliards. Cette somme se répartit comme suit : 4 milliards pour le stade du 4 Août et 1,5 pour le stade Sangoulé Lamizana. », a-t-il expliqué tout en précisant que  le travail ne se fera pas dans la précipitation ou en occultant certaines mesures financières.

Pour rappel, dans la soirée du 2 mars 2021, l’opinion a appris la suspension du Stade du 4 Août par la Confédération africaine de football de tout match international avec pour conséquence que les Etalons devaient jouer sur un terrain étranger leur dernier match des éliminatoires de la CAN 2022 et idem pour Salitas, engagé en phase de poules de la Coupe CAF.

Burkimbia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *