Arnaques sur internet : Sommeil trouble pour Hamidou Ouédraogo de la radio Lotamu à Solenzo

Hamidou Ouédraogo, appelé affectueusement  » Banwa Beauté ou encore Wambi  » de la radio Lotamu, la voix des Banwa, émettant depuis Solenzo sur la 101.9 en FM, traverse depuis ce vendredi 26 mars 2021, une période difficile dans l’histoire de sa vie. En effet, il a reçu le jeudi 25 mars 2021 un appel d’une dame qui s’est présentée comme étant de nationalité burkinabè et infirmière de profession au Gabon. Elle dit écouter la radio Lotamu sur sa plateforme WhatsApp depuis le Gabon et que cet appel, c’était pour féliciter, encourager la radio et surtout  l’animateur pour le travail abattu. Ensuite, elle lui demande une amitié, puis son numéro de téléphone surtout le numéro WhatsApp.

Pour un auditeur de si loin que son interlocutrice dit être, Hamidou Ouédraogo n’a pas trouvé d’inconvénient à accéder à sa requête. Il file le numéro à celle qui prétend être son auditrice fidèle depuis le Gabon. Elle l’appelle ensuite quelques temps après et demande sa position actuelle.  » J’ai fini mon journal et je suis à la maison « , rétorque-t-il. Après cet appel, elle émet encore un autre appel cette fois-ci, un appel vidéo via WhatsApp à partir du numéro (+ 241) 05 61 23 17. A sa grande surprise, ce même numéro l’appelle ce vendredi 26 mars 2021 et cette fois-ci, avec la voix d’un homme au lieu d’une dame, la personne lui demande :  » C’est bien Monsieur Hamidou Ouédraogo ? « . « Oui », lui répond-il. « Ok, je vais vous envoyez une vidéo », dit son interlocuteur. Jusque-là, l’animateur de la radio Lotamu, la 101.9, la voix des Banwa, n’a pas trouvé en cela un dérangement. En intervalle de 5 minutes, la vidéo est là. A sa grande surprise, c’est un Hamidou Ouédraogo nu comme un verre de terre sur un lit se masturbant. Ce dernier lui demande alors une importante somme d’argent sinon il va publier cette vidéo montrant toute la nudité de « Banwa Beauté ou encore Wambi ». Selon l’inconnu, la vidéo est en train d’être montée à Bobo-Dioulasso pour être publiée dans les heures qui suivent.  » En tout cas, moi j’ai dit que je ne paye pas la somme demandée et je ne négocie pas. Qu’il publie ! « , clame l’homme de média bien connu dans la zone.

Ces situations, on en trouve beaucoup. Les victimes sont nombreuses tant dans la gent féminine que masculine. Par mesure de prudence, il est recommandé d’éviter d’accepter les amitiés des inconnus, surtout d’envoyer photos et vidéos à des amis, notamment celles qui montrent les parties intimes du corps humain. La police, la gendarmerie et bien d’autres forces de sécurité sont interpellées afin qu’elles prennent ce phénomène d’arnaque à bras le corps.

David Demaison NEBIE

Représentant Régional de la Boucle du Mouhoun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *