Burkina : l’Eglise exhorte les chrétiens à se «rebeller» contre le mariage homosexuel

Le Cardinal Philippe Ouédraogo a exhorté, le samedi 3 avril 2021, les familles chrétiennes africaines, à se «rebeller» contre les lobbies qui prônent et qui veulent imposer le mariage homosexuel et le libertinage.

«Tout en adoptant les valeurs positives de la modernité, en tant que sujets actifs de l’avenir du monde, les familles chrétiennes africaines devraient se rebeller contre l’impérialisme de certaines lobbies et associations qui prônent et veulent imposer le mariage homosexuel, le libertinage etc. », a clamé le Cardinal Phillipe Ouédraogo.

Il s’exprimait dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril 2021, pendant la veillée pascale à la Cathédrale de Ouagadougou.

Tout comme à la Noël, le Cardinal a réaffirmé son opposition contre le mariage entre personnes de même sexe, rejetant la polygamie et l’adultère avant de magnifier «l’indissolubilité» du mariage chrétien.

L’Archevêque métropolitain de Ouagadougou a aussi condamné «l’imposition insidieuse de méthodes contraceptives anti-natalistes» aux femmes et aux jeunes filles, mais également les avortements et les homicides.

«Tout chrétien devrait à l’image de Saint Joseph, se montrer accueillant de la vie humaine, lui être disponible et la protéger», a-t-il exhorté.

Pour le Cardinal Phillipe Ouédraogo, à Pâques, la famille humaine désagrégée par le péché, est reconstituée dans son unité par la puissance rédemptrice de la mort et de la résurrection du Christ.

De son avais, «le témoignage ultime qui incombe à tous les chrétiens dans cette société, implique la recherche des réalités d’en haut et non celles de la terre qui sont éphémères».

Burkimbia.com

Source : A I B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *