Gestion du fret : un mouvement d’humeur des acteurs du transport à la frontière Burkina-Togo

Des chauffeurs routiers du Faso ont bloqué la frontière Burkina-Togo. La gestion du fret demeure la principale raison de cette manifestation.

Depuis une semaine, des véhicules sont stationnés à Cinkansé à cause de ce mouvement d’humeur. Dans ce mouvement spontané qui se veut illimité, les chauffeurs routiers exigent l’unification de la faîtière des transporteurs. Cela pourrait juguler tous les problèmes qui minent le secteur du transport burkinabè. Cet arrêt qui pourrait causer la pénurie de bon nombre de marchandises dans ce mois de Ramadan doit être solutionné d’urgence. De sources dignes de foi, les autorités ont entamé des démarches qui n’ont pas abouti jusqu’à ce jour. Or, si rien n’est fait au plus vite, le mouvement qui se passe seulement à la frontière du Burkina avec le Togo, pourrait gagner les autres frontières. Vivement qu’une solution définitive soit trouvée à ce problème des transporteurs qui n’a que trop durer !

Burkimbia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *