JNP 2021 : un militaire radié de 2011 parmi les 87 producteurs distingués à Manga

600 participants dont 400 délégués issus des 13 régions du Burkina ont pris part le samedi 24 avril 2021 à la 22ème édition de la Journée nationale du Paysan (JNP) patronnée par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Parmi eux, 87 producteurs les plus méritants dont Yezouma Coulibaly, militaire radié de 2011, ont été décorés.

La capitale de la région du Centre-sud et épicentre historique de la modernisation des outils de production, a reçu le monde agricole du Burkina pour la 22ème édition de la Journée nationale du Paysan (JNP). Cette ville a, en effet, donné son nom, avant l’indépendance, à la célèbre houe-manga destinée à la culture attelée en hommage aux premiers utilisateurs locaux de ce moyen moderne à l’époque du labour, réduisant la pénibilité de l’usage de la daba.

Après la cérémonie officielle d’ouverture de la JNP est intervenue celle des décorations des acteurs méritants. Yezouma Coulibaly, le militaire radié de 2011, devenu entrepreneur agricole à Bayé, un village de la commune de Solenzo, province des Banwa dans la région de Boucle du Mouhoun, a  été fait Chevalier de l’ordre, Développement Rural, à Manga en présence du Chef de l’État burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, de membres du gouvernement et de bien d’autres hautes autorités du pays. Ce, pour son courage, son exemple de reconversion.

Après la cérémonie officielle d’ouverture de la JNP, suivie de la décoration des acteurs méritants, le Président du Faso a eu un entretien direct avec les délégués des producteurs issus de toutes les provinces du pays pour aboutir à des recommandations et à des engagements pour le développement du secteur agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique.

Compte tenu de la pandémie du Covid-19, la présente édition s’est tenue en un seul jour, avec un nombre limité de participants soit 400 délégués de producteurs et non 1500 comme à l’accoutumée. Le principe de la foire agro-sylvo-pastorale, halieutique et faunique regroupant habituellement des exposants des 13 régions du Burkina Faso a été respecté mais la rencontre a été redimensionnée en une exposition des produits de la région hôte. Conformément aux innovations introduites dans l’organisation de la JNP afin de renforcer son apport au développement rural, l’édition 2021 constitue ainsi la deuxième biennale consécutive. « Pour une meilleure coordination de la journée dédiée aux paysans et du suivi de la mise en œuvre des engagements et des recommandations, les acteurs ont décidé de la création d’un Secrétariat Exécutif de la JNP et un décret portant création de cet organe a été adopté en Conseil des ministres, le 26 février 2020 et la nomination du Secrétaire exécutif est intervenue le 14 avril 2021 », a rappelé le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydroagricoles et de la Mécanisation, Salifou Ouédraogo, qui a d’ailleurs invité les producteurs à exposer  franchement leurs préoccupations.

Sur le plan sécuritaire et sanitaire, des mesures ont été prises pour le bon déroulement de l’événement. Au plan de la mobilisation, les acteurs ont été à pied d’œuvre pour la pleine participation des 400 délégués et les dispositions ont été prises pour le transport, l’hébergement et la restauration de ces délégués. Le rapport de mise en œuvre des engagements et recommandations de l’édition précédente a été finalisé.

Pour cette édition, le ministre en charge de l’agriculture et les membres des commissions régionales et nationales ont mutualisé leurs efforts pour parachever les travaux malgré les difficultés rencontrées dans l’organisation de cet événement qui ont révélé la disponibilité de toute la coordination à trouver des solutions.

Pour rappel, la JNP 2021 s’est tenue sous le thème « Impacts Socioéconomiques des crises sécuritaire et sanitaire sur les secteurs productifs du monde rural : quelles stratégies de résilience ? « . Un thème qui traduit l’engagement des acteurs du développement rural à trouver des solutions d’adaptation et d’atténuation sécuritaires et sanitaires pour l’essor du secteur agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique du pays des Hommes intègres.

David Demaison NEBIE

Représentant Régional de la Boucle du Mouhoun (de retour de Manga)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *