Dialogue direct avec les ministères et institutions : le CNEI-BF reçu par le Ministre Harouna Kaboré

Ce mercredi 02 juin 2021 a eu lieu dans la salle d’audience du Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, une rencontre d’échanges entre le bureau exécutif national du Conseil National de l’Economie Informelle du Burkina Faso et Monsieur le Ministre Harouna Kaboré.

La délégation du CNEI-BF était conduite par Monsieur Salifou NIKIEMA, Président du Bureau Exécutif National. Elle était composée en plus des membres du bureau national,  de certains présidents régionaux venus pour la circonstance. Quant au Ministre KABORE, il avait à ses côtés le Directeur de Cabinet et plusieurs responsables de services. Après le mot de bienvenue de Monsieur le Ministre, la parole a été donnée au CNEI-BF pour situer le contexte de la visite. C’est le Secrétaire national chargé de la transition de l’informel vers le formel, Monsieur Alexis ZONGO qui a livré le message au nom du Président NIKIEMA. Dans cette déclaration, il a été question de présenter à Monsieur le Ministre, le processus inclusif de mise en place du CNEI-BF avec le concours de son homologue Salifo TIEMTORE en charge de l’emploi, et de la question de la transversalité de l’economie informelle qui n’est pas l’apanage d’un département ministeriel. Aussi, les membres de la faîtière n’ont pas omis de remercier Monsieur le Ministre pour son dons de vivres pendant les durs moments de la Covid-19. Prenant la parole, Monsieur Harouna KABORE n’a pas hésité à féliciter le Président Salifou NIKIEMA pour son leadership à la tête de la structure. Il a affirmé qu’il n’est pas étranger aux problèmes des travailleurs du secteur parce qu’étant lui-même issu du secteur privé. Pour ce faire, il a voulu que le dossier de la réglementation du commerce trouve son aboutissement avec le concours du CNEI-BF. Il a par ailleurs invité la jeune structure à toujours privilégier le dialogue et la concertation et à surtout s’approprier le nouveau référentiel de développement qui prend en compte l’économie informelle. Il a terminé son propos par des notes de félicitations à l’endroit des acteurs pour la tenue des élections apaisées à la Chambre des métiers.

A son tour, le CNEI-BF par la voix de son Président s’est dit satisfait du message de Monsieur le Ministre et pour la nouvelle démarche entreprise. il a sollicité le soutien du ministère dans la mise en œuvre du programme d’activités 2021 et dans l’élaboration d’un certain nombre de documents dont le plan stratégique de développement.

Une photo de famille est venue mettre un terme à cette visite de courtoisie.

Burkimbia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *