Corruption et Impunité en RDC : le Comité laïc de coordination appelle à manifester le 19 octobre

Le Comité laïc de coordination (CLC) lance un appel à manifester pour le 19 octobre « contre la corruption et l’impunité ». Pour l’organisation, fer de lance de la contestation face au prédécesseur de Félix Tshisekedi, « les pratiques dénoncées sous l’ancien régime de Joseph Kabila se poursuivent ».

C’est un avertissement envers le chef de l’État Félix Tshisekedi, coincé entre rupture et continuité de l’ancien système.

Le Comité laïc de coordination (CLC) vient d’annoncer, à travers un communiqué, une « grande journée populaire de protestation », le 19 octobre, pour dénoncer les nombreux scandales au sommet de l’État, aux premiers rangs desquels la lutte contre l’impunité et la corruption.

« Des pratiques dénoncées sous l’ancien régime de Joseph Kabila se poursuivent, affirme Isidore Ndaywel, coordinateur du collectif. Nous marcherons notamment pour la suspension des personnes impliquées dans le détournement des 15 millions de dollars, ainsi que la démission des juges de la Cour constitutionnelle », précise-t-il. Comme en 2017 et 2018, la mobilisation partira de toutes les paroisses catholiques.

Rupture avec Kabila C

Pour le CLC, l’enjeu est avant tout de permettre l’instauration d’un État de droit. « La rupture avec Kabila n’est toujours pas arrivée et nous voulons accompagner le changement avec l’ensemble du peuple congolais », précise Isidore Ndaywel.

Burkimbia.com

Source : J A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *