Tuerie de Solhan : l’UPC appelle à l’union des cœurs

Depuis l’annonce du massacre de populations à Solhan, les déclarations des partis politiques se succèdent pour condamner et appeler au resserrement des rangs dans le cadre de la lutte contre le phénomène terroriste. L’Union pour le progrès et le changement (UPC), pour sa part, encourage également les forces de défense et de sécurité à plus de détermination pour mettre hors d’état de nuire ces ennemis et restaurer la paix dans les zones de haute insécurité.

C’est avec une grande consternation que le Bureau Exécutif Central (BEC) de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a appris le massacre tragique de plus de cent civils burkinabè, perpétré par de sinistres individus armés non identifiés, dans le village de Solhan, province du Yagha.

En ces circonstances graves et douloureuses, l’UPC présente ses condoléances aux familles éplorées, à la nation entière, et souhaite un prompt rétablissement aux nombreux blessés.

L’UPC condamne cette barbarie absurde et encourage les forces de défense et de sécurité à plus de détermination pour mettre hors d’état de nuire ces ennemis, et restaurer la paix dans les zones de haute insécurité.

En cette période difficile pour la nation, notre Parti appelle à l’union des cœurs, et à la prière pour le repos des âmes de nos chers disparus.
Que Dieu protège le Burkina Faso !

Ouagadougou, le 05 juin 2021

Pour le BEC,
Le 1er vice-président
Denis NIKIEMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *