Lutte contre l’insécurité : Création au sein des Forces Armées Nationales d’une entité dénommée Forces Spéciales dont l’emploi relève du Président du Faso

Article 1 : Il est créé au sein des Forces Armées Nationales une entité dénommée Forces Spéciales en abrégé FS.

Article 2 : Les Forces Spéciales sont des forces spécialement sélectionnées, entraînées et équipées qui utilisent des techniques opérationnelles et des modes d’action particuliers.

Les Forces Spéciales sont constituées d’un ensemble de corps formant région militaire.

Article 3 : Les Forces Spéciales ont pour mission de mener des opérations spéciales visant à atteindre des objectifs d’intérêt stratégique le plus souvent en dehors des cadres d’opérations conventionnelles.

La compétence des Forces Spéciales s’étend sur l’ensemble du territoire national ainsi qu’en dehors du territoire national.

Les missions et les opérations des Forces Spéciales sont classifiées.

Article 4 : Les Forces Spéciales comprennent :

  • un organe de commandement dénommé Commandement des Forces Spéciales en abrégé CFS ;
  • un centre d’entrainement et de formation dénommé Centre d’Entrainement Commando et de Formation aux Opérations Spéciales (CEC-FOS) ;
  • des unités opérationnelles.

Article 5 : L’organisation, les attributions et le fonctionnement du CFS, du CEC-FOS et des Unités opérationnelles des Forces Spéciales font l’objet d’un arrêté du Ministre en charge des Armées.

Article 6 : L’emploi des Forces Spéciales relève du Président du Faso.

Les Forces Spéciales sont placées sous le commandement opérationnel du Chef d’Etat-Major Général des Armées.

Article 7 : Les personnels des Forces Spéciales sont sélectionnés parmi les Officiers, Sous-Officiers et Militaires Du Rang volontaires.

Ils sont régis par un statut particulier.

Article 8 : Le présent décret abroge toutes dispositions antérieures contraires, notamment celles du décret n°2017-1082/PRES/PM/MDNAC du 10 novembre 2017 portant création du Centre d’Entrainement Commando et de Formation aux Operations Spéciales.

Article 9 : Le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense Nationale et Anciens

Combattants est chargé de l’exécution du présent décret qui sera publié au Journal Officiel du Faso.

Burkimbia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *