Côte d’Ivoire : une académie de lutte antiterroriste inaugurée

Une Académie internationale de lutte contre le terrorisme a été inaugurée le jeudi 10 juin 2021 en Côte d’Ivoire. Ce, afin d’aider au combat contre les terroristes qui intensifient leurs actions au Sahel.

Le Premier ministre ivoirien Patrick Achi et son ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, aux côtés du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, ont inauguré l’AILCT construite à Jacqueville, près d’Abidjan, sur une superficie de 1 100 hectares de cocoteraies. Trois bâtiments permettent d’accueillir trois stages de formation de 25 stagiaires qui participent à des entraînements des forces spéciales et sont formés à faire face à la menace terroriste.

L’AILCT doit devenir un pôle d’expertise et de compétence régionales de la lutte contre le terrorisme au bénéfice de la stabilité de nos Etats et de la sécurité de nos populations, a déclaré Téné Birahima Ouattara.

Selon Patrick Achi, l’AILCT sera l’avant-garde de la riposte d’une Afrique de l’Ouest libre et consciente, spécialement entrainée et irrémédiablement déterminée à lutter contre les terroristes.

Outre le Sahel, les groupes terroristes frappent à intervalles réguliers dans les pays du Golfe de Guinée depuis plusieurs années, notamment la Côte d’Ivoire. L’inauguration de l’AICLT est intervenue après une attaque lundi soir dans le nord de ce pays frontalier du Burkina Faso, au cours de laquelle un soldat ivoirien a été tué, la troisième en un peu plus de deux mois dans cette région.

Quelque 500 stagiaires ouest-africains ont déjà été formés depuis 2017 à l’AILCT, avant son inauguration, selon Téné Birahima Outtara. La création de cette académie dans une Afrique de l’Ouest dont plusieurs pays sont en proie à des attaques terroristes – Al-Qaïda, Etat islamique (EI), Boko Haram – avait été officialisée en novembre 2017 à Abidjan par M. Macron et le président ivoirien Alassane Ouattara.

Burkimbia.com

Source : Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *