Couture : « Je ne vois pas une différence entre un modéliste et un styliste », dixit Pierre Wambi Zongo de Wambi’s Confection Design

A l’état civil, Pierre Wambi Zongo, Wambi’s a commencé la couture comme apprenti en 1993, année à laquelle il a quitté l’école primaire publique de Fara en classe de CM2. Il a fait plus de quatre ans d’apprentissage théorique et deux ans de stage afin de pouvoir avoir une base solide pour commencer une carrière durable dans la couture.

Originaire de Fara,commune de la province des Balé dans la région de la Boucle du Mouhoun, il s’est toujours intéressé à la couture et à la mode. Zoom sur ce jeune styliste et modéliste au mille projets. Depuis tout-petit, P. Wambi Zongo était un fan de la couture mixte. C’est ainsi que finalement, il abandonne ses études à l’école primaire pour aller s’inscrire chez un maître tailleur de son village natal où il a été apprenti tailleur. Il fait ensuite un stage à San-Pedro en Côte-d’Ivoire voisine dans un grand atelier de couture et de mode pour se spécialiser dans les coupes Hommes et Femmes. C’est à partir de cet atelier qu’il devient maître de ciseaux et ouvre son propre atelier en 1999. Après une dizaine d’années, il rentre de la Côte -d’Ivoire pour s’installer au Burkina Faso, plus précisément à Ouagadougou dans le quartier Pissy sur la  nationale n°1.

Pour lui, la couture au Burkina Faso se porte bien et tout va à merveille par rapport aux années précédentes. Il travaille avec toutes sortes de tissus. Le Faso Danfani, les Jeans, les pagnes Wax et Koko Donda sont utilisés pour imprimer la marque Wambi’s Design, une collection qui marche bien chez les femmes comme chez les hommes. Il n’a pas de clientèle fixe et faite de beaucoup de Burkinabè et bien de ressortissants d’autres pays qui passent des commandes.

Pierre W. Zongo ne voit pas une différence entre un modéliste et un styliste et pour cause, les deux font à peu près la même chose. Il faut plutôt dire qu’il y a une différence entre un styliste et un couturier. Le styliste crée et le couturier, lui, copie les modèles. Après la concrétisation de sa boutique de prêt-à-porter dénommée « Wambi’s Design », située dans la même enceinte que son atelier, le jeune styliste et modéliste vient de mettre un autre projet en place dénommé  » Établissement Wambi’s « . C’est une société spécialisée dans la confection de blouse et de tenue de travail, la confection de rideau, la vente de matériel informatique et bureautique,l’import-export, le commerce général et des prestations diverses.

David Demaison NEBIE

Burkimbia.com

2 thoughts on “Couture : « Je ne vois pas une différence entre un modéliste et un styliste », dixit Pierre Wambi Zongo de Wambi’s Confection Design

  1. P. Wambi ZONGO que j’aime couramment appelé koro est effectivement un grand styliste de notre génération. L’homme pour qui la couture n’a aucun secret, l’homme aux multiples savoir stylistique. Beaucoup de patron couturier sont issu de son atelier et qui mènent a bien leur petit bonhomme de chemin. Longue vie à vous koro. Un numéro de téléphone serait mieux pour faciliter l’accessibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *