Insécurité : Lettre ouverte du Président du CDP, Eddie Komboïgo, à Son Excellence le Président Roch Marc Christian Kaboré

Ceci est une lettre du président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

«Non monsieur le Président, le RSP n’était pas un tigre en papier. Le RSP était un régiment d’élites qui a veillé sur notre pays pendant des décennies pour que la paix règne au Faso. Certes, des éléments du RSP ont commis une erreur. Mais ils ont été jugés et condamnés. Mais, y a-t-il meilleure manière de purger sa peine pour un soldat d’élite que de lui permettre d’aller au front pour défendre sa Nation ?
Dans les 4 mûres de leurs cellules ils ne servent à rien que la satisfaction d’un sentiment de vengeance non justifiée. Excellence Monsieur le Président KABORE, permettez que les éléments du RSP aillent au front pour défendre le Burkina dans cette guerre que vous qualifiez d’asymétrique et dont vous ignorez les combattants et leurs raisons. Ce qui prime c’est que cette guerre s’arrête parce qu’elle a fait de nombreuses victimes qui sont nos frères et sœurs. »
Eddie Komboigo, Président du CDP.

CDP, le parti du bien-être des Burkinabè.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *