Arts graphiques et plastiques : le BBDA échange avec ses membres sur la Répartition des droits

Le Bureau burkinabè du Droit d’Auteur (BBDA) a tenu une rencontre avec les acteurs du domaine des arts graphiques et plastiques le mardi 19 novembre 2019 à Ougadougou. La rencontre a vu la présence du directeur général du BBDA, Wahabou Bara et s’inscrit dans le cadre de la politique de professionnalisation des différentes filières artistiques à travers des formations.

Après les artistes musiciens et ceux littéraires, c’est au tour des artistes plasticiens et graphistes de s’outiller pour une meilleure professionnalisation de leur filière. « Il était important de mettre en place une commission technique d’identification des arts graphiques et de l’industrie graphique », a dit Wahabou Bara. Et celui-ci de confier que cette commission est composée d’experts. Il a fait aussi, savoir que la rencontre permettra à tous les acteurs de rencontrer les titulaires de ces œuvres pour recueillir les observations et suggestions pour que cette commission puisse être efficace. Selon le Directeur général du BBDA, cette stratégie permettra de mettre  les intelligences ensembles car dit-il, c’est un domaine très pointu et qui subit des mutations au fil du temps. « Cette démarche vise, à long terme, à éviter les plaintes en matière de droits dans le domaine des arts graphiques et plastiques, mais aussi à professionnaliser le domaine », a indiqué Wahabou Bara.

« Il y a un réel besoin aujourd’hui pour les différents artistes plasticiens, de savoir comment s’aligner ou encore perfectionner leurs œuvres en tenant compte de certaines connaissances et réalités du milieu », dixit Christophe Sawadogo, artiste peintre. Ce dernier a précisé que les échanges ont                                                                                                                                                                                           porté sur  les notions d’abstraction et de stylisation dans la création

Quatre modules y ont été dispensés. Le module sur la création d’œuvre d’art graphique et plastique a été dispensé par Daouda Kindo. Celui sur l’abstraction et la stylisation dispensé par Christophe Sawadogo. Le module sur le processus de documentation des membres et des œuvres dans le domaine de l’art graphique et plastique dispensé par Célestine Traoré. Celui sur les techniques de répartition des droits dans le domaine de l’art graphique et plastique a été développé  par Delphine Somé.

Wakiyatou KOBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *