Journées nationales de refus de la corruption : la mauvaise gestion foncière au cœur de la 14ème édition

La 14ème  édition des Journées nationales de refus de la corruption se tiendra du 1er au 9 décembre 2019. C’est l’annonce faite le jeudi 28 novembre 2019 par le Réseau national de Lutte Anti-Corruption (REN-LAC) au cours d’une conférence de presse. Cette édition s’attaquera à la mauvaise gestion du foncier au Burkina Faso.

Cette année, le REN-LAC a décidé de s’attaquer à la mauvaise gestion du foncier au Burkina Faso. Selon le Secrétaire exécutif du REN-LAC, Sagado Nacanabo, ces activités des JNRC 2019 visent à mettre en exergue la mauvaise gestion du foncier et ses conséquences sur les populations urbaines et rurales. Il a ajouté que les Burkinabè doivent prendre conscience que ce problème est lourd de conséquences, en ce qu’il constitue une véritable bombe à retardement pour la paix et la cohésion sociale. A cet effet, Sagado Nacanabo a avoué qu’en plus de créer la pression foncière dans les villes et campagnes, la corruption et la mauvaise gestion du foncier compromettent le droit des populations à un logement décent. De ce fait, le Secrétaire exécutif du REN-LAC préconise le retrait des parcelles illégalement attribuées au profit des attributaires légitimes et la traduction en justice des détenteurs de parcelles acquises de façon frauduleuse.

Au menu des activités des JNRC 2019, il y aura un panel, une animation de stands, des émissions radio et télé et des vidéos-débats sur le film de Dr Laurent T. Ouédraogo intitulé  « Nous n’habiterons pas au ciel ».

Cependant, la situation sécuritaire n’est pas omise dans cette affaire d’où l’inquiétude du REN-LAC, vu que le  terrorisme a fait une énorme vague de déplacés internes. Le REN-LAC a appelé le gouvernement à prendre des mesures pour empêcher l’accélération de cette mauvaise gestion compte tenu du contexte sécuritaire. Le REN-LAC appelle aussi au retrait des terres illégalement attribuées aux sociétés immobilières. Il a appelé le peuple à avoir un œil vigilant dans la gestion du foncier.

Wakiyatou KOBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *