Convocation du président français : Le CFOP dénonce la forme et la fond

Le Chef de File de l’Opposition politique(CFOP) burkinabè a dénoncé la manière dont le président français a convoqué les cinq chefs d’Etat du G5 Sahel à Pau en France pour donner sa position quant à la présence militaire française au Sahel. C’était lors de son traditionnel point de presse le mardi 10 décembre 2019 à son siège à Ouagadougou.

Le  Chef de File de l’Opposition politique (CFOP) du Burkina dénonce la manière dont le président français, Emmanuel Macron, a convoqué  à Pau (Sud-ouest de la France) les chefs d’État du G5 Sahel pour clarifier leur position sur la présence de la force Barkhane au Sahel. Pour le CFOP, cela est une humiliation des présidents africains parce que dans cette convocation, la forme et le fond n’y sont pas.

A en croire les conférenciers du jour, le contexte, la forme et surtout le ton utilisés font de cette convocation, empreinte de mépris, une insulte aux peuples des cinq pays concernés.  « Notre président, Roch Marc Christian Kaboré, s’est empressé d’annoncer dès le lendemain qu’il irait en France pour répondre à cette convocation », ont fustigé les conférenciers.

Le CFOP pense que les alliés du pouvoir devraient interpeller le Président du Faso sur cette décision par leur rôle de veille et de conseiller.

Sur la question de la décoration des leaders du CFOP dont Zéphirin Diabré, les conférenciers ont laissé entendre que le CFOP n’a nullement sollicité ces décorations. Aussi, ont-ils poursuivi, ces distinctions n’entacheront en rien la fermeté du CFOP à faire ses remarques sur ce qui ne va pas.

En plus, le CFOP a salué l’interpellation du maire de la ville de Ouagadougou à propos des perturbations scolaires enregistrées depuis le début du mois de décembre par des jeunes cagoulés. Le CFOP a estimé que l’interpellation du maire de Ouagadougou est juste et opportune, en ce sens que dans cette situation de crise sécuritaire, il faut éviter de permettre aux ennemis de s’infiltrer dans les mouvements incontrôlés pour commettre l’irréparable.

Wakiyatou KOBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *