Ouagadougou : « Ce n’est pas une grenade qui a explosé » dans l’école franco-arabe, selon le ministre de la communication

24 heures après l’explosion dans l’école franco-arabe Darou Kour An HAdis au secteur 38, arrondissement 9 de Ouagadougou, le ministre de la communication, Remis Dandjinou, s’est exprimé sur cet incident lors du point de presse du gouvernement.

Selon le ministre de la communication, ce n’est pas une grenade qui a explosé, mais un objet dont la nature reste à déterminer par les enquêteurs. « Si c’était une grenade, les enfants blessés ne seraient pas en vie ».

Le porte-parole du gouvernement a aussi déploré la communication qui a été faite autour de cet incident, semant la confusion dans les esprits.

Aux premières heures de l’incident, la gendarmerie a publié un communiqué sur sa page Facebook qui indiquait en substance ceci : « Explosion ce matin d’une grenade suite à une manipulation dans l’école franco-arabe Darou Kour An HAdis au secteur 38 arrondissement 9 de Ouagadougou. 4 élèves blessés dont 2 graves. Evacués vers un centre de santé. Nos équipes sont sur place. Vous pouvez vaquer tranquillement à vos occupations ».

Burkimbia.com

Source : Lefaso.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *