Présidentielle de 2020 : le MPP Kadiogo réaffirme son engagement à soutenir Roch Kaboré

La section provinciale du Kadiogo du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) renouvelle son soutien à la candidature de Roch Marc Christian Kaboré. C’est ce qui ressort de la première session provinciale de l’année 2020 du parti au pouvoir. Les débats ont parfois été houleux entre militants du MPP au Palais de la Jeunesse et de la Culture Jean-Pierre Guingané à Ouagadougou.

La première session provinciale du Kadiogo de l’année 2020 du MPP a mobilisé de nombreux militants. A la tenue de ces assises, un rapport de synthèse a été lu. L’ensemble des participants à la conférence ont procédé à l’adoption de deux motions de soutien, d’une recommandation et d’une résolution. « Pour la première motion de soutien, les participants ont tenu à apporter leur soutien à la candidature de son excellence Roch Marc Christian Kaboré aux prochaines échéances présidentielles. La deuxième est une motion de soutien à l’endroit des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et comme en pareille circonstance, il est de coutume, nous avons procédé à des recommandations et la première qui a trait à la cohésion au sein du parti, une autre qui a trait à l’observance aux textes fondamentaux du parti et en fin une résolution de l’ensemble des participants à la conférence qui porte sur l’engagement de tous les participants à travailler chacun au sein des organes, au sein de notre structure au maintien de la cohésion et au respect stricte des règles et principes de nos textes fondamentaux », a mentionné Jean Christophe Ilboudo, Secrétaire Général adjoint de la section Kadiogo. La conférence a insisté sur la cohésion au sein du parti, condition pour remporter les prochaines élections. « Nous notons qu’il s’agit de la cohésion au sein de l’organe dirigeant, qu’il s’agit de la cohésion des organes et structures du parti à la base. Je crois que du fait de l’appel à l’unisson, à la cohésion et au respect de la discipline, la houle s’est estompée et qu’ensemble, main dans la main, parlant d’une seule et même voix, nous allons aller donc aux prochaines échéances électorales à venir », a poursuivi Jean Christophe Ilboudo. Cette première session provinciale s’est tenue sous le thème : « défis sécuritaires et mise en œuvre du programme présidentiel an 4 ».

Abdoulaye KINDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *