Soutien aux déplacés internes : le comité célébrons le 8 mars autrement lance un collecte de fonds

Le comité célébrons le 8 mars autrement veut apporter son soutien aux personnes déplacées internes qui, en majorité, sont des femmes. Le comité a rencontré la presse le vendredi 7 février 2020 pour partager sa vision avec l’opinion publique. Des dons en nature et en espèces sont attendus pour la cause.

Le contexte sécuritaire, marqué par des attaques terroristes un peu partout au Burkina Faso, a fait plusieurs morts et des déplacés.

A ce jour, on dénombre plus de 600 000 personnes déplacées constituées majoritairement de femmes et d’enfants confrontés à plusieurs problèmes dont des besoins vitaux.

Face à cette situation déplorable, le comité Célébrons le 8 mars autrement a décidé de mettre au cœur de la célébration de la 163ème Journée internationale de la Femme un collecte de dons pour apporter un plus à ces personnes.

Pour ce faire, un appel a été lancé à l’endroit des médias et des citoyens pour faire de cette initiative une réussite. Pour Rita Sawadogo, présidente du comité, « dans le contexte actuel, il est évident que nous devons de célébrer le 8 mars autrement ». Elle a fait savoir que la présente conférence de presse marque le lancement officiel de cette vaste collecte de fonds.

Cette collecte vise à récolter plus d’un milliard de francs CFA, à raison de 100 FCFA de contribution  par femme, alors qu’on compte plus de 11 millions de femmes au Faso.

Pour les dépôts en espèces, des numéros que sont 54 25 40 40 ;

77 83 63 63 et le 70 31 11 89 vont recevoir les contributions.  Pour les dons en nature, ce sont les différentes mairies d’arrondissements, les stades et le site du SIAO qui sont retenus. Plus d’informations seront données pour les différentes collectes dans les provinces selon le comité.

Wakiyatou Kobré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *