Harmattan à Ouagadougou : Difficile de protéger les aliments pendant la cuisson

Ces derniers jours, à la faveur de l’harmattan, l’on assiste à une suspension poussiéreuse accompagnée de vent qui souffle un peu partout au Burkina Faso. Cette poussière n’est pas sans conséquence sur la vie des usagers en particulier des ménages. Votre journal a fait le tour des artères de la ville de Ouagadougou, le vendredi 14 février 2020 pour s’enquérir des conditions dans lesquelles sont préparés les aliments consommés par les Ouagalais qui mangent dehors.

« La poussière est partout à Ouagadougou donc pas question de demander comment nous faisons avec la nourriture que nous vendons pendant cette période de poussière », tels sont les propos d’une restauratrice au quartier Gounghin de Ouagadougou. Selon elle, elle protège ce qu’elle vend du moment où l’hygiène est très importante dans le domaine alimentaire. Cependant, elle affirme qu’il y a des nourritures qu’il est difficile de protéger comme les fritures. L’on ne peut pas fermer les frites pendant qu’elles sont encore dans l’huile et sur le feu. C’est quand on les enlève de l’huile que nous pouvons les mettre dans un récipient à couvercle. », a-t-elle reconnu.

Madame Soja, comme elle se fait appeler, est vendeuse de brochette de soja au secteur 49 de Ouagadougou. Elle avoue qu’il est difficile de dire qu’on peut éviter la poussière puisque le processus de transformation des brochettes de soja est difficile. « Egalement, pendant la cuisson, il faut exposer sur le grillage et en ce moment, il vous est difficile de couvrir. Mais dès que c’est cuit, nous mettons dans un récipient et nous fermons soigneusement. », a-t-elle fait remarquer.

Même son de cloche du côté de sa voisine, vendeuse de beignet, d’igname frite et de banane frite. « Nous ne pouvons pas fermer pendant la cuisson mais dès que c’est cuit, nous mettons dans un récipient et nous fermons soigneusement. Mais à mon niveau, le foyer que j’utilise pour protéger le feu de mon foyer à gaz est grand et très haut, ce qui protège également un peu les aliments pendant la cuisson. », a-t-elle confié.

Wakiyatou KOBRE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *