Quartier Dapoya de Ouagadougou : une racoleuse violée par quatre inconnus

Elle est revenue de loin, cette femme de joie. Heureusement pour elle qu’elle n’a pas été blessée et a eu la vie sauve. Car selon ses explications, elle est sortie pour ses racolages nocturnes.

Aux environs de 22 h, en cette nuit du 10 février 2020, elle traverse une voie qui va vers l’école primaire qui jouxte les lieux au quartier Dapoya de Ouagadougou. Elle est accostée par quatre individus qui lui intiment l’ordre de les suivre sous la menace d’un couteau sous la gorge. Ils l’envoient dans la cour de l’école et toujours sous leur menace, la violent chacun son tour. Pour dire que tous les quatre délinquants ont fait ce qu’ils voulaient avant de la laisser partir.  Une histoire assez chocante qui laisse songeur plus d’un. Malheureusement que la victime dit ne pas connaître ses agresseurs d’une nuit.  Selon celle-ci, ce ne sont pas des résidents du quartier parce qu’elle est assez connue pour qu’on vienne lui faire des choses du genre. En attendant, elle est bouleversée et déboussolée. Par ailleurs, elle n’avait aucun kopeck sur elle, ni de téléphone portable non plus que ses violeurs auront pu emporter…

Burkimbia.com

Source : Zoodomail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *