Coronavirus : La FAIB suspend les prières dans les mosquées à partir du 20 mars 2020

La suspension des prières dans toutes les mosquées sur toute l’étendue du territoire burkinabè y compris celles de Djoumah (prière de vendredi). Toutefois, les appels à la prière sont maintenus pour rappeler aux fidèles de prier à domicile ; la suspension des cérémonies collectives de baptême, de mariage, d’enterrement, de douas et tous autres évènements cultuels musulmans nécessitant un rassemblement de plus 50 personnes sont entre autres mesures prises le jeudi 19 mars 2020 à Ouagadougou par la Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB) en réponse à la propagation du coronavirus dans le pays.

Ces mesurent vont du 20 mars après la prière au 4 avril 2020. Lisez plutôt !

 

Fédération des Associations Islamiques du Burkina 

Présidence du Présidium

COMMUNIQUE DE LA FAIB RELATIF AUX MESURES DE PREVENTION DU CORONAVIRUS

La FAIB décide de la suspension temporaire des prières et des regroupements socio-cultuels musulmans

Le jeudi 19 mars 2020, le Collège des Oulémas de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) sur convocation du Président du présidium, s’est tenu en session extraordinaire au siège de la Fédération aux fins d’examen et de prise de mesures relatives à la prévention du coronavirus au sein de la communauté.

Les Oulémas de la Oummah islamique du Burkina Faso, après analyse de l’évolution de la pandémie dans notre pays et en droite ligne de la dynamique de prévention enclenchée par les autorités, se fondant sur les dispositions islamiques en matière de gestions des épidémies, décident de :

  1. La suspension des prières dans toutes les mosquées sur toute l’étendue du territoire burkinabè y compris celles de Djoumah (prière de vendredi). Toutefois, les appels à la prière sont maintenus pour rappeler aux fidèles de prier à domicile ;
  2. La suspension des cérémonies collectives de baptême, de mariage, d’enterrement, de douas et tous autres évènements cultuels musulmans nécessitant un rassemblement de plus 50 personnes ;
  3. Les responsables des mosquées sont invités à veiller au respect de cette décision de suspension des prières collectives ;
  4. Les mesures ci-dessus citées entrent en vigueur à compter du vendredi 20 mars (après la prière de Djoum’a) au samedi 04 avril 2020 à 00 heure.
  5. Ces mesures sont susceptibles d’être revues en fonction de l’évolution de la situation

 

Par ailleurs, la FAIB invite l’ensemble des musulmans du pays à la prière et au repentir.

Fait à Ouagadougou, le jeudi 19 mars 2020

Pour le Président du Présidium

Le Président délégué

El Hadj Boubacar YUGO

Officier de l’Ordre National

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *