Le Haut Conseil pour le Dialogue Social (HCDS) a ouvert sa  première session ordinaire de l’année 2019, sous la présidence de Domba Jean-Marc Palm, président de l’institution. L’ouverture a eu lieu le jeudi 25 juillet 2019 au siège de l’institution à Ouagadougou. L’objectif de la rencontre est d’adopter le rapport d’activités de l’an 1 du HCDS

Le Haut Conseil pour le Dialogue Social (HCDS) a ouvert sa première session ordinaire de l’année 2019, sous le thème « syndicalisme et développement ». Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités conformément au décret portant création, attributions, organisation et fonctionnement de l’institution. A travers ce thème, les conseillers seront amenés à échanger sur la participation syndicale au développement du pays. Egalement, des communications tels que l’histoire du mouvement syndical mondial, le syndicalisme africain et burkinabè et le syndicalisme de développement dans le contexte burkinabè seront développés. Selon le président du Haut Conseil pour le Dialogue Social, Domba Jean-Marc Palm, ce thème a été retenu parce que le dialogue social est l’instrument de gouvernance. Pour lui, le dialogue social s’avère indispensable parce que de nos jours, l’Etat n’a plus le monopole de la détermination de l’intérêt général. Cette session qui s’étend sur une durée de 15 jours sera l’occasion d’adopter le rapport d’activités de l’an 1 de la structure. A en croire le président du HCDS, l’an 1 a été consacré à la construction de l’institution.

La session sera un cadre de renforcement des capacités des conseillers. Par ailleurs, la situation actuelle a été mise en exergue. Et cela pour rappeler que les revendications des travailleurs sont légitimes. Cependant, a-t-il avancé, la relance de l’économie nationale, dans un contexte sécuritaire difficile, est une préoccupation qui doit trouver des solutions idoines. En exhortant les conseillers à suivre la formation, qui est une activité indispensable à l’harmonisation des connaissances et des perceptions du dialogue social, du syndicalisme et du développement, le premier responsable du Haut Conseil pour le Dialogue Social a remercié tous les partenaires, qui sont à ses côtés pour accompagner la structure.

Wakiyatou KOBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *