COVID-19 au Burkina : l’Association Les Frères Unis de Balkuy sensibilise les habitants du secteur 49

Les sensibilisations contre le Coronavirus (COVID-19) se multiplient. L’association Les Frères Unis de Balkuy au secteur 49 de Ouagadougou joue sa partition en initiant aussi une campagne de sensibilisation au profit des habitants de cette localité. Objectif, amener les habitants de Balkuy à s’imprégner de la situation et à appliquer les mesures de prévention. C’était les 20, 21 et 22 mars 2020.
Les habitants de Balkuy ont reçu la visite de l’association Les Frères Unis de Balkuy dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus (COVID-19). Selon le président de ladite association, Ousséni Kaboré, la campagne de sensibilisation a été initiée pour permettre aux habitants de s’imprégner de la crise sanitaire qui sévit actuellement au Burkina Faso, mais aussi pour mettre les habitants de Balkuy au même niveau d’information concernant la pandémie à Coronavirus.

La sensibilisation a essentiellement porté sur les manifestations de la maladie, les signes et les mesures de prévention. « Nous avons fait cela en trois étapes et ce, pendant trois jours », a fait savoir le premier responsable cette structure associative pour qui, « le premier jour a consisté à se rendre dans les deux zones non loties de Balkuy avec un haut-parleur pour sensibiliser les gens », a-t-il confié.
Quant au deuxième jour les membres de l’association ont fait du porte-à-porte, c’est-à-dire qu’ils se sont rendus dans quelques habitations dans la partie viabilisée du secteur pour sensibiliser les habitants, pour expliquer la nécessité de se prémunir contre le COVID-19 et aussi expliquer les différentes mesures de prévention.
Le troisième jour a consisté à coller des affiches contenant des informations sur la maladie dans les boutiques, alimentations, bars et autres lieux publics du secteur.
Durant ces trois jours, les messages essentiels qui ont été véhiculés sont le respect des mesures, seule protection contre cette maladie. Ainsi, les militants de la structure ont insisté sur les mesures de protection car si l’on est protégé, l’on protège aussi les autres d’où le thème « savoir, se protéger, protéger les autres, tous contre le coronavirus ».
« Vu les moyens de bord dont nous disposons, nous n’avons pas pu distribuer des masques, des kits de lave-main et gels hydro-alcoliques », a indiqué Ousséni Kaboré. Cependant, ce dernier précise avoir reçu l’accompagnement de quelques médecins.
Wakiyatou KOBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *