Burkina : Près de 51 millions de FCFA pour soutenir des travailleurs dont les salaires ont été suspendus

Des militants de plusieurs syndicats ont collecté près de 51 millions de FCFA pour soutenir leurs camarades dont les salaires ont été suspendus après une grève. Cette information rendue publique le jeudi 9 avril 2020.
A la date du 7 avril 2020, les militants de la coalition syndicale, regroupant une cinquantaine de syndicats, ont cotisé 50 millions 890 mille FCFA, pour venir en aide à 731 de leurs membres qui ont vu la suspension de leurs salaires, selon un document attribué à Bassolma Bazié et parvenu.

Le document indique que chaque camarade dont le salaire est suspendu, recevra 70 000 FCFA.
L’envoi des montants pour les régions était prévu pour hier mercredi 8 avril 2020 et le début des payements serait prévu jeudi à Ouagadougou, ajoute le texte.
Joint au téléphone, le Secrétaire général de la Coalition syndicale Bassolma a confirmé l’authenticité du document, tout en ajoutant que ce n’est qu’une fiche synthétique.
D’après lui, «la communication officielle» en cours de finalisation, contient un bilan plus exhaustif et établi l’ordre de priorité des bénéficiaires.
Ce sont respectivement les femmes enceintes dans les écoles de formation, les militants et les Secrétaires généraux, a-t-il confié.
En rappel, suite à la grève du 16 au 20 mars 2020 contre l’élargissement de l’impôt (IUTS) sur les primes et indemnités dans le secteur public, le gouvernement a opéré des retenues et des suspensions de salaires en fin mars, majoritairement dans le secteur de l’Education.
Plusieurs organisations de la société civile et des partis politiques ont invité le gouvernement à surseoir à sa décision pour mobiliser toutes les énergies dans la lutte contre le Covid-19.
Burkimbia.com
Source : A I B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *