Remaniement ministériel: Albert Flindé chasse Mabri du gouvernement

Comme nous l’annoncions précédemment, le Président Alassane Ouattara a procédé, ce mercredi, à un réaménagement au sein du gouvernement ivoirien. Albert Flindé, qui se livrait une lutte de positionnement avec Albert Mabri, vient de chasser ce dernier du gouvernement.

Alassane Ouattara élève Albert Flindé et éjecte Albert Mabri
À cinq mois de la présidentielle de 2020, Alassane Ouattara envisage de former une équipe compacte en vue d’amorcer ces joutes électorales avec plus de sérénité. L’évacuation sanitaire du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, par ailleurs candidat du RHDP à cette élection, a quelque peu retardé les plans du président ivoirien.
Mais après un entretien par visioconférence avec son chef de gouvernement en convalescence en France, le président ivoirien a procédé à un réaménagement ministériel, en lieu et place du conseil des ministres hebdomadaire.
Ainsi, le fait qui saute aux yeux, c’est l’éviction de Dr Albert Toikeusse Mabri du Gouvernement ivoirien. Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a été remplacé à ce poste par Adama Diawara. L’autre fait notable, c’est qu’Albert Flindé, ancien Maire de Man et ancien ministre de l’Enseignement technique et de formation professionnelle, qui se livrait une lutte de positionnement avec le Président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), vient d’intégrer l’équipe d’Amadou Gon.
Vous pouvez lire :Rififi à l’UDPCI: Comment Albert Flindé a fait plier Mabri Toikeusse
Notons que ce reaménagement au sein du gouvernement ivoirien a permis la confirmation d’Ally Coulibaly et de Raymonde Goudou Koffi, respectivement en qualité de ministre des Affaires étrangères et ministre de la Culture et de la Francophonie.
Légré Philippe, anciennement Secrétaire d’Etat chargé des Affaires maritimes, a été promu ministre avec plein pouvoir. Robert Beugré Mambé et Augustin Thiam, Gouverneurs des districts autonomes d’Abidjan et de Yamoussoukro, ont été élevés au rang de ministres.
Burkimbia.com
Source : Afrique sur 7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *