Statue corrigée de Thomas Sankara : des Burkinabè toujours insatisfaits

Une équipe de votre journal Burkimbia.com s’est déportée le lundi 18 mai 2020 au Conseil de l’Entente, sur le site abritant la statue du père de la Révolution burkinabè, le Capitaine Thomas Sankara. Ce, pour recueillir les avis de quelques Ouagavillois qui y ont effectué le déplacement pour contempler la statue. Si beaucoup avouent ne pas être satisfaits d’autres par contre sont très heureux tout simplement de voir la statue de Thomas Sankara.
La statue corrigée du père de la Révolution burkinabè, le capitaine Thomas Sankara, a été dévoilée au public le dimanche 17 mai 2020. « Je ne suis pas content parce que cela ne reflète pas l’image de Thomas Sankara », a fait savoir Abdel Aziz Zidouemba. « Quand vous regardez le bras qui est soulevé là, c’est-à-dire le point-là, c’est un peu bombé alors que celui du capitaine Thomas Sankara est légèrement bombé », a-t-il expliqué. « Ensuite, la statue ne reflète pas le capitaine et même quand vous regardez la tête, ce n’est pas trop ça », a-t-il renchéri.

Si certains disent qu’une statue ne peut pas refléter la vraie image d’une personne, Abdel Aziz Zidouemba répond que des statues du capitaine existent dans d’autres pays et quand vous regardez, il y a une très grande ressemblance. De ce fait, il trouve inadmissible qu’avec 150 millions de francs CFA, on ne puisse pas reproduire et pour une deuxième fois, la statue du père de la Révolution du Burkina Faso, « je ne suis pas satisfait et je pense qu’il y a lieu de revoir », a-t-il souhaité.

Même son de cloche chez Iliasse Kaboré qui pense que la statue ne ressemble pas beaucoup à Thomas Sankara. « C’est surtout la tête qui ne me plait pas et s’il y a lieu de reprendre, c’est mieux », a-t-il exprimé
Justin Yaméogo, quant à lui s’interroge pourquoi beaucoup d’argent « pour un travail comme ça car nous sommes restés sur notre faim. »

Cependant, Prosper Simporé pour sa part estime que c’est une joie pour lui de voir une statue du père de la Révolution sur le site du Conseil de l’Entente. Mahamadi Sawadogo,
lui aussi, apprécie l’œuvre et trouve que c’est très bien fait. Selon lui, la statue corrigée ressemble au père de la Révolution. Toute chose qui le rend très fier de l’œuvre. « Cette statue par rapport à celle qu’on avait présentée là, il y a une très grande différence et je l’apprécie », s’est-il réjoui.
Wakiyatou KOBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *