Financement des investissements des collectivités : Plus de 5 milliards 500 millions de F CFA pour 2020

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a procédé, le 29 juin 2020 à Ouagadougou, à la remise officielle des conventions de cofinancement des investissements des collectivités territoriales pour l’année 2020. Il s’agit de la mise en œuvre du Projet national de Développement rural productif (PNDRP), voulu par le chef de l’Etat pour assurer la continuité et la consolidation des acquis du PNGT2 sur une période de deux ans. La cérémonie s’est déroulée en présence de diverses personnalités dont le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré.

L’ensemble des communes rurales et des conseils régionaux ont désormais le feu vert pour réaliser les investissements qu’ils ont jugés prioritaires au titre de l’année 2020, pour l’amélioration des conditions de vie et de production de leurs citoyens. Ce sont au total 313 conventions de financement qui ont été signées entre le PNDRP et les Conseils des Collectivités territoriales pour 481 microprojets communaux et régionaux.
Ce sont plus de cinq (05) milliards cinq cents (500) millions de FCFA qui seront ainsi injectés pour des acquisitions (tracteurs, motopompes, charrues, motoculteurs, intrants, etc.) et des réalisations, notamment des forages, des salles de classes, des magasins d’intrants agricoles ou de stockage de produits agricoles, des marchés de bétails, etc.
A titre d’exemple, la région de la Boucle du Mouhoun bénéficie d’un montant de 705 millions 538 mille francs CFA, soit 671 millions pour les communes rurales et 33 millions pour le Conseil régional. Ce budget représente le financement de 83 microprojets au profit de la région.
Pour le porte-parole des bénéficiaires, Jonas Yugo, « l’espoir est revenu » parce que, dit-il, la clôture du PNGT2 avait été perçue comme un retour en arrière du développement local amorcé avec la communalisation intégrale en 2006. Pour ce faire, il a exprimé sa gratitude et ses remerciements à l’endroit du gouvernement pour avoir fait du développement local, une priorité.
Selon le président du Faso, cette remise des conventions de cofinancement 2020 aux communes rurales et aux conseils régionaux traduit l’engagement du gouvernement à encourager et galvaniser l’ensemble des acteurs du développement local dans la réalisation de leur mission, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES.
Le chef de l’Etat a rappelé que la communalisation intégrale vise deux objectifs à savoir le renforcement d’une part, de la démocratie, et d’autre part, du développement rural à la base. Ce projet qui démarre est une transition entre le PNGT2 et la solution définitive qui sera trouvée pour le financement du développement rural, a-t-il indiqué. Et il a rassuré que le gouvernement y travaille.
Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, quelques membres du gouvernement et bien d’autres personnalités, ont assisté à cette cérémonie.
DCRP/Primature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *