Affaire des audios : « Défendons le vrai peuple maintenant », Dr Nestorine SANGARÉ, ex-ministre

Dans un message publié le mercredi 1er juillet 2020 sur sa page Facebook, Dr Nestorine SANGARÉ, ancienne ministre burkinabè de la femme dénonce le silence complice qui règne au Burkina Faso, après la diffusion de contenus audios impliquant des hauts responsables politiques. Comparant le régime CDP chassé par l’insurrection en 2014 à l’actuel pouvoir en place, Dr Nestorine SANGARÉ invite à défendre « le vrai peuple ». Lisez in extenso le post.

« Je vous informe solennellement que ceux qui ont été chassés et vilipendés à tort ou à raison avant, pendant et après l’insurrection et la transition vivent toujours au Burkina Faso, dans le pays des Hommes intègres. Ils écoutent, voient et subissent ce qui se passe à cause des hauts faits actuels des chasseurs de midi. Des témoins oculaires gênants ? C’est ça qui est là. On fait comment ?
De laver les mains et mettre des masques pour ne rien dire, ne rien voir et ne rien entendre ? Que nenni. Défendons le vrai peuple ensemble maintenant. Et gare à celui qui va essayer encore de confondre l’ancien et le nouveau régime. La distinction a été faite lors de l’insurrection avec les forces du mal d’un côté et ceux du bien de l’autre côté. En plus, la technologie et la VAR sont là pour tous.
En regardant ce qui se passe, je me pose souvent cette question : l’ancien régime avait été chassé en plein midi pourquoi même ? Et chaque fois, je repars lire les discours et les propos tenus par plusieurs entre 2014-2015 pour me remémorer tous leurs griefs, ce qu’ils disaient que le peuple n’aimait pas. Heureusement qu’il y a les archives du Faso.net. Puisque l’histoire aime à se répéter, mieux vaut replonger dans le passé pour se faire une bonne idée des sens interdits politiques. Je vous le conseille vivement. »
Page Facebook du Dr Nestorine SANGARE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *