Chefferie coutumière de Fada : Rencontre de médiation entre les camps à Ouagadougou

Les délégations des deux chefs intronisés de Fada N’Gourma ont été reçues le mercredi 15 juillet 2020 au Palais du Mogho Naaba à Ouagadougou, selon des sources proches de la Cour royale de Fada. Selon nos sources, la rencontre initiée par le Mogho Naaba, le Dima de Boussouma, Naaba Kiba de Ouahigouya, le Dima de Zoungran Tenga (roi de Tenkodogo) a consisté en une médiation sous l’égide desdits chefs.

Les médiateurs ont demandé aux différentes parties reçues séparément de travailler à trouver une solution consensuelle et pacifique à la succession sur le trône de Fada.
Des dissensions entourent la succession du Koupiendeli, décédé en août 2019.
En moins d’une semaine courant mai, deux prétendants ont été « intronisés ».
L’un l’a été en premier : il s’agit de Midiediba Thiombiano. Opérateur économique et membre de la Chambre de commerce de l’Est, il est descendant d’un Roi du Gulmu.
L’autre l’a été 3 jours plus tard : il s’agit de Tiguié Mohamed Thiombiano. Instituteur certifié, ancien footballeur et 1er adjoint au maire de Fada, il est aussi descendant d’un Roi du Gulmu.
Selon les recoupements, les dissensions sont nourries par « la levée d’une clause qui disait que seuls ceux dont le père est monté sur le trône pouvaient y prétendre. Ce qui fait que tout Thiombiano qui se sent capable, est éligible. »
Depuis, les deux chefs intronisés revendiquent chacun le titre de 32ème roi du Gulmu.
Burkimbia.com
Source : Oméga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *