Remise de 101 clés à la Cité ONEA de Zagtouli : Pari tenu par Abdoul Service International

La société immobilière Abdoul Service International a procédé à la remise des dernières clés des villas des travailleurs de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) le jeudi 30 juillet 2020 à Zagtouli, quartier abritant la cité. C’étaient en présence du représentant du ministre en charge de l’habitat et des premiers responsables de l’ONEA.

La joie était au rendez-vous chez les travailleurs de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) dans la matinée du jeudi 30 juillet 2020. Et ce, du fait que la société immobilière Abdoul Service Internationale a procédé à la remise des dernières clés de villas dont il avait la charge de construire au profit des travailleurs de l’ONEA. Ce sont 101 villas qui ont été réceptionnées par les premiers responsables de l’ONEA faisant un total de 425 villas livrées à ce jour par Abdoul Service International dans le cadre de ce projet.
En tout, six sites abritent ces différents logements dont 50 à Bobo-Dioulasso, 2 à Bassem-Yam, 18 dans la zone de Saaba 2, puis 1 à Silmiougou, 4 sur l’espace de Zagtouli 1 et le reste à Zagtouli 2. Ce dernier site qui contient 350 villas dont certaines avaient déjà été réceptionnés est le principal site car ayant le plus grand nombre de logement d’où le nom « la cité de l’ONEA ». Les logements des autres sites et une partie des villas de Zagtouli 2 avaient déjà été réceptionnés.

En effet, a fait savoir le Directeur des Ressources humaines de l’ONEA, par ailleurs président du comité de pilotage du projet de la cité de l’ONEA, Urbain Sanou, les premières villas livrées par la société répondaient aux normes des clauses du contrat car les travailleurs avaient pris le soin de tout vérifier. A ce niveau, le Président Directeur Général de Abdoul Service International, Abdou Ouédraogo, a indiqué que sa société reste présente sur le site pendant une année pour toutes les éventuelles imperfections qui seront signalées par les propriétaires des villas. La citée abrite des maisons de divers standings dont des villas de type F2, F3 et F4 et les coûts vont de 7 500 000 FCFA à 24 000 000 FCFA.
Les travaux ont débuté le 2 mars 2019 et c’est maintenant que le reste des villas a été livré. Ce retard trouve son explication dans la crise sanitaire due à la pandémie à Coronavirus qu’a connu le Burkina Faso. A en croire le PDG de la société immobilière Abdoul Service International, c’était le 7 mars dernier que la remise des dernières clés devrait avoir lieu. Mais qu’à cela ne tienne, Abdou Ouédraogo, fidèle à ses engagements a pu livrer les villas quelques mois plus tard. Il a tout de même évoqué les difficultés qui, selon lui, n’ont pas été un obstacle à la réalisation du projet. « Avoir des villas payables de 10 à 15 ans grâce au partenariat qui lie la société à plusieurs banques, possible avec la société Abdoul Service International », a rappelé le PDG de la société. Selon lui, sa structure a travaillé avec plusieurs techniciens et cela, nuit et jour, pour livrer ces maisons en moins de 2 ans. Partant de ce constat du sérieux mis dans le travail, a-t-il mentionné, certaines sociétés d’Etat sont en lice pour voir leurs projets de logements se réaliser. Il s’est également félicité d’avoir remis les villas car il a indiqué que la réalisation de ce projet entre dans le programme des 40 000 logements du Président du Faso. Et le Directeur régional de l’Habitat du Centre, représentant son ministre de tutelle de renchérir que ces genres d’initiatives ne peuvent qu’être encouragées.

En rappel, le projet a concerné dans sa première phase, la construction de 425 logements, et dans sa deuxième phase, l’acquisition de 217 terrains allant de 225m2 à plus de 400m2.
Wakiyatou KOBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *