300 explosifs découverts à Fada : le propriétaire toujours introuvable, les passagers libérés

Deux jours après la découverte à l’entrée de Fada N’Gourma, de près de 300 explosifs dans un autocar, le propriétaire est toujours introuvable et les passagers ont été libérés.

Nos sources ont confié que les passagers du véhicule de transport en commun qui avaient été conduits à la gendarmerie de Fada N’Gourma pour les besoins de l’enquête ont été libérés. Cette enquête aurait conduit la brigade de recherche aux bagagistes de la société de transport.
Le lot d’explosifs serait composé d’environ 300 pétards destinés à la confection de mines artisanales. Ce type d’explosifs est également utilisé par des orpailleurs. D’aucuns estiment qu’en plus des mines artisanales, les terroristes utilisent les pétards pour l’exploitation artisanale des sites d’or.
A entendre nos interlocuteurs, ce sont des pétards qui peuvent exploser à la moindre étincelle. D’où la nécessité de renforcer la vigilance. Certains ont suggéré qu’il faut, désormais, exiger les fouilles et l’étiquetage des bagages, mais aussi l’identification des passagers.
Nos sources ont précisé que l’autocar était en partance pour Fada N’Gourma et non pas Diapaga comme le disait la rumeur aux premières heures.
Burkimbia.com
Source : A I B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *