Transition au Mali : un président, un vice-président, un gouvernement, et un conseil national vont en constituer les organes pour une durée de 18 mois

Un président et un vice-président civils ou militaires à désigner par un collège mis en place par les militaires du CNSP, un gouvernement de 25 membres et un conseil national qui auront tous une durée de 18 mois ; telle est l’architecture de la transition politique devant conduire notre pays à son retour à la normalité. Cette architecture est dessinée à l’issue de trois jours de réflexions qui s’inscrivent dans le cadre de la phase finale des concertations nationales dont l’apothéose a eu lieu ce samedi après-midi au Centre International de Conférences de Bamako (CICB).

La charte et la feuille de route de la transition issues de ces concertations ont été validées par les participants, selon le rapport de synthèse. Les participants ont décidé qu’un président, un vice-président, un gouvernement, et un conseil national soient les organes de la transition.
Le conseil national de transition est censé regrouper 121 personnes réparties entre le M5-RFP, les partis politiques, les journalistes, la société civile, les religieux, la diaspora, les jeunes et les femmes. La Charte prévoit également un Premier ministre à la tête du gouvernement de 25 membres.
Dans son discours de clôture, le colonel Assimi Goïta a estimé que ce qui les attend à l’instant est tout aussi ardu. Il a ensuite demandé l’appui de la communauté internationale.
Burkimbia.com
Source : abamako.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *