Comi-Yanga/Koulpélogo : la mort d’un détenu à la gendarmerie suscite le mécontentement de la population

 

La mort d’un jeune homme, présumé auteur de cambriolage, le mardi 15 septembre 2020 matin, alors qu’il était en garde-à-vue dans les locaux de la gendarmerie de Comi-Yanga, a suscité le mécontentement de la population de ce village situé dans la province du Koulpélogo, région du Centre-est.

Selon un témoin joint au téléphone, l’attroupement qui a eu lieu devant la gendarmerie, juste après le constat du décès,  a été vite dispersé. Un renfort serait actuellement sur les lieux.

Il ressort que le jeune homme décédé, très tôt ce mardi matin, fait partie d’un groupe de personnes interpellées par la gendarmerie, le dimanche 13 septembre dernier, suite à un cambriolage de boutiques au marché de Comin-yanga.

La même source précise que la demi-dizaine de personnes interpellées suite au vol devraient être auditionnées ce matin par la gendarmerie.

A en croire le témoin, la douleur ainsi que la tension restent palpables au sein des populations. Affaire à suivre !

Burkimbia.com

Source : A I B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *