Fasofoot : Accord trouvé entre la FBF et les clubs frondeurs pour la poursuite du championnat D1

La Fédération burkinabè de Football (FBF) et les 8 clubs frondeurs sont tombés d’accord le mardi 22 septembre 2020 pour poursuivre le championnat D1 avec tous les clubs à l’issue d’une rencontre qui a duré 3 heures, a-t-on constaté sur place, au siège de la faîtière du football burkinabè.

«Le championnat qui est une des activités phares de la FBF continue avec tout le monde», a déclaré d’entrée, le président de la FBF Lazare Banssé, à la sortie de la longue réunion.

Il a précisé que «c’est ce que nous avons décidé à l’issue de cette réunion parce que nous voulons donner au monde, l’image d’une fédération unie autour de ses clubs autour des acteurs du football parce que pour nous tout le monde a sa place. Personne ne sera ignoré. Nous allons travailler ensemble pour avoir de bons résultats pour les clubs».

Les quatre points de revendications qui opposaient la faîtière et les poids lourds du football burkinabè «ont trouvé satisfaction», selon Banssé.

Le président de la FBF a souligné que «la réunion s’est très bien passée dans une très bonne ambiance. Les clubs ont été très positifs dans leur démarche. Ensemble nous avons examiné les quatre points et nous sommes tombés sur un accord. Ce que je peux retenir c’est que la grande famille du football a décidé de s’unir, de se rassembler pour le développement du football et c’est ça qui est important».

Lazare Banssé a annoncé que le règlement sera revu «pour intégrer les amendements qui ont été proposés et qui ont été pris en compte par la fédération».

Quelques responsables des clubs contestataires se sont prononcés à l’issue de la rencontre. Le président de Salitas FC, le colonel Yacouba Ouédraogo a fait savoir que «nous avons eu un très bon entretien avec le président. Au niveau de Salitas, nous avons reçu de très bonnes réponses sur les 4 points. Au-delà de cette requête nous voyons l’intérêt des joueurs de Salitas parce que c’est des jeunes qui sont prêts pour monter sur le terrain. J’irai rendre compte au niveau du comité exécutif de Salitas et on pourra aviser le week-end prochain».

Selon le premier responsable de Salitas, « les 30 millions (promis : ndlr) ne sont pas acquis. Le président a dit qu’il verra en fonction de ce qu’il pourra faire parce qu’il vient d’arriver. Il va voir ce qu’il y a dans la caisse».

Le colonel Yac explique que pour ce qui concerne le port du logo des sponsors de la FBF, «on a eu gain de cause. Le sponsor officiel est là mais un club qui a des sponsors a la latitude de le mettre là où il veut sur son maillot ou sur son short».

Le président de l’ASFB Aboubacar Sidiki Traoré est on ne peut plus clair : «l’ASFB sera sur le terrain parce que sur les 4 points on a été satisfait. Par rapport au 4e point qui est minime, la promesse, le président a dit qu’il va voir d’ici la fin de la saison ce qui est faisable. C’est sûr qu’il y aura une augmentation».

La situation sur la police d’assurance a trouvé des réponses. «Nous allons avoir la documentation sur la police d’assurance, sur les différentes garanties. On nous a donné les chiffres aujourd’hui», a rassuré le président de l’ASFB, ajoutant que les frais des réclamations qui étaient à 50 000FCFA ont été ramenés à 25000FCFA.

Pour ce qui est de la première journée jouée ce week-end avec 6 forfaits, la Ligue de football professionnelle, organisatrice de la compétition, a rencontré les 8 clubs et a validée la journée.

Burkimbia.com
Source : A I B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *